Accueil | dMute

Glissandro 70

: Glissandro 70



sortie : 2006
label : Constellation
style : post-rock / experimental / ambient pop

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Something
2/ Analogue Shantytown
3/ Bolan Muppets
4/ Portugal Rua Rua
5/ End West

Glissandro 70, une des découvertes du label Constellation, sort son premier album éponyme en mars 2006. Alliant deux inspirations décalées, celles de Craig Dunsmuir (de Guitarkestra) et de Sandro Perri (de Polmo Polpo), ce projet se situe à l’intersection entre le post-rock et le dub, et donne l’occasion d’appréhender des styles divers dans une interprétation toute particulière et fière d’être elle-même.

La pochette de l’album, un collage très « hand-made », permet d’aiguiser la sensibilité à un travail alliant l’expérience artisanale de la musique de home-studio à une vision toute personnelle et novatrice de la « dance-music » telle qu’elle se déploie depuis les années 80. Les rythmiques employées constituent effectivement un rappel explicite à ces courants musicaux. On pourrait certes déceler cette monotonie particulière qu’on critique d’habitude dans les musiques de dancefloor, dans la frénésie funk qui se dégage des thèmes répétitifs de la plupart des morceaux. Mais ce groupe impressionne par sa manière de donner à tous ces rythmes qu’on galvaude comme des moyens de passer un bon samedi soir une nouvelle dimension et ce, par une impressionnante inventivité quant à la création de sonorités nouvelles.
En effet, les expérimentations nombreuses, les rythmiques vocales, les motifs répétés et les riffs de guitare audacieux, donnent à cet album une dimension tribale assez impressionnante. Au-delà des références, Glissandro 70 affirme une spécificité d’autant plus attractive qu’on a l’impression de circuler dans un univers connu, bien que la manière d’exprimer ces influences soit étonnamment nouvelle. Au-delà des inspirations passées, Glissandro 70 affirme également une ouverture impressionnante à tous les rythmes du monde, en les restituant toujours dans le cadre d’une musique bien à eux.

Glissandro 70 présente donc une synthèse entraînante et étrange, oscillant entre la tribalité d’une musique à danser, et une expérimentation sonore hardie qui donne de l’espoir sur la fertilité de toute orientation musicale, dans la mesure où elle s’intègre à une inspiration avide de réalisation personnelle et singulière.



Chroniqué par Lou
le 11/05/2006

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters