Accueil | dMute

Jel

: Soft Money



sortie : 2006
label : anticon.
style : Abstract Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/To Buy a Car
02/All Day Breakfast
03/No Solution
04/All Around (feat.Steffi Bohm)
05/Thrashin
06/Sweet Cream In It
07/Soft Money, Dry Bones
08/Know You Don't
09/WMD (feat.Wise Intelligent)
10/Mislead
11/Nice Last
12/Chipmunk Technique

Bonne nouvelle ! Après avoir dupliqué à l'infini son abstract hip-hop dada et nombriliste, le label Anticon semble enfin vouloir passer à la vitesse supérieure. Après la sortie du surprenant Burner d'Odd Nosdam l'année dernière, le nouvel opus solo de Jel vient confirmer le renouveau du label d'Oakland, Californie.

Après avoir participé à divers projets en compagnie de ses acolytes de label (Clouddead, Themselves, 13 & God), le producteur (et parfois rappeur) Jeffery J. Logan retrouve son chemin en solo avec la sortie de Soft Money. Armé de son séquenceur fétiche, le SP1200 (la machine culte des beatmakers), et bien épaulé par sa garde rapprochée, Jel nous offre un album frais et personnel. Même s'ils n'apportent rien de nouveau à l'édifice hip-hop, ces douze titres sont un grand bol d'air frais, dans une frange du rap plus occupée à détourner les codes qu'à produire de la bonne musique.

L'album s'ouvre sur To Buy a Car, ode anti-pub, avec un flow désinvolte qui rappelle Beck (période Odelay). On retrouve d'entrée le son génial du dernier Odd Nosdam (qui est justement venu donner un coup de main à la production) : un mixage lo-fi mais paradoxalement très propre, avec un grain mat, râpeux, obtenu grâce à l'usage habile de la distorsion. Arrive alors la boucle hypnotique de All Day Breakfast, nappe de tampura et de flûte indienne d'une douceur enivrante. Sur cette toile de fond onirique, Jel déverse des rythmiques tourbillonantes gavée de delay, donnant une dimension épique à sa musique. La suite, bien que moins colorée et évidente, n'en est pas moins passionante.

No Solution, avec sa mélodie carillonante et sa basse bien grasse, s'enchaîne parfaitement à All Around, où Jel invite Stefanie Bohm (de Ms John Soda) à pousser la chansonette… et retombe un peu dans ses travers anticoniens, pour le titre le plus "abstract" du lot. Thrashin remet les points sur les "i" à grand renfort de lead acide et de beat box saturé et surpuissant. Sur Sweet Cream in It, on croirait entendre un Rjd2 plein de fougue, avec cette guitare heavy jubilatoire qui déploie ses arabesques sur une base hip-hop minimale. Vient alors le moment du morceau titre, où on retrouve Pedestrian et Stefanie Bohm au micro. Plutôt réussi mais dans un style assez convenu, on préferera s'attarder sur le délicat et très aérien Know You Don't, morceau au charme subtil et une des grandes réussites de cet album.

Une belle accalmie avant le furieux WMD et son featuring de choix, la légende underground Wise Intelligent (des Poor Righteous Teachers). L'instru tendu de Jel soutient à merveille le flow rageur et engagé du mc pour une totale réussite. Entouré par deux interludes décevants et peu judicieux, Nice Last est le dernier moment fort de cet album. Comme pour All Day Breakfast, le contraste entre la douceur impressioniste des samples enchevétrés et les beats débridés donne une profondeur totale à cette composition.

Les quarante minutes de cet album passent très vite, on ne s'ennuie jamais (pas de titres de plus de 4'30"). Pourtant on reste un peu sur sa faim. A l'exception de WMD, les titres rappés/chantés peinent à convaincre, et Jel semble plus inspiré quand il est seul face à ses machines. On pourra regretter que notre homme ne se soit pas plus livré ici, il n'en reste que Soft Money est un très bon album qui laisse présager de bonnes choses pour la suite, que ce soit pour ce compositeur talentueux ou pour son écurie d'Anticon.

Chroniqué par Rafiralfiro
le 17/04/2006

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Greenball
(2002)
anticon.
Abstract Hip-hop



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters