Accueil | dMute

Music A.M.

: Unwound from the Wood



sortie : 2006
label : Quatermass
style : Electronica / Electro-Pop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Always
02 I was born to make you happy
03/ You know better now than you ever did before
04/ Say it
05/ NY 75
06/ Ten Ton Truck
07/ Don`t let this be all
08/ Stars on 45
09/ Your bones
10/ Miercoles
11/ Every Bulb In The Place Blew

Unwound from the Wood est la troisième livraison à ce jour de Music AM et ménage manifestement une rupture avec l’album et l’EP précédents (A Heart and Two Stars et My City Glitters like a Breaking Wave). Plus compacte et fluide, la musique de Music AM se veut ici moins homogène, moins transparente et abandonne pour un temps l’envoûtement printannier qu’elle pratiquait auparavant.

Et de fait, elle s’épaissit mais permet aussi aux influences de chacun des trois membres (Luke Sutherland, violoniste chez Mogwai, Volker Bertelmann de Tontraeger et Hauschka, et Stefan Schneider de To Rococo Rot et Mapstation) de faire saillie à la surface des compositions et mettre au jour la petite fabrique de musique qu’ils ont constitué à trois.

Le devenir funky de la musique du trio se confirme ici sur des titres comme Say It ou Always, dont les lignes de claviers semblent directement importées d’un tube disco et relogées ici au sein d’une construction électronique et chantée. La data pop de Music AM est peu à peu phagocytée par des fragments de rock et de funk (Miercoles) qui s’amplifient à mesure que progresse l’album : NY 75 et ses cuivres inventent une uchronie musicale participant autant des seventies de Isaac Hayes, ses cuivres sensuels et ses marimbas légères que des productions électronica et post-rock contemporaines, dont la marque s’imprime avant tout sur un mode répétitif, une manière de proposer des boucles qui font évoluer les morceaux comme des mobiles au vent (Your Bones) ou des chémas abstraits enrobés d’une garniture sucrée (Ten Ton Truck).

Globalement pourtant, c’est bien au sucre que cherche à renoncer Music AM, avec un certain succès : moins de douceur, moins de rêverie, un peu plus de nerf et de muscle, de quoi quitter les formats adoptés précédemment. Pas encore entièrement mais des éléments nouveaux sont en place. En attendant la suite, désormais avec impatience.


Chroniqué par Mathias
le 17/04/2006

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
A Heart & Two Stars
(2005)
Quatermass
Indietronic Pop
My City Glittered Like A Breaking Wave EP
(2005)
Quatermass
Electronicacoustique



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters