Accueil | dMute

Radioclit

: Careful clit clit



sortie : 2005
label : Autoproduit
style : Crunk / Club / Pop mix

achat/téléchargement

Tracklist :
featuring:
Crime Mob, Lil Jon, Bone Thugs & Harmony, Skepta, D.E.E., Gwen Stefani, Ciara, Tacteel, Bronski Beat, Wonder, Kano, Mr Oizo, David Banner, Chloe, Dizzie Rascal, Modeselektor, Para One, Sege & Charlotte Gainsbourg, Jacques Lu Cont, Ce'cile, Ge

Radioclit…une nouvelle fréquence consacrée aux femmes les plus libérées de la bande FM? Et bien non, détrompez-vous. Et même si la demoiselle de l’accueil de radioclit.com nous aguiche façon porno-chic, non, non, non. Radioclit c’est le projet de deux potes au top de la pop, Johan, producteur et rappeur du groupe Stacs of Stamina (Suède) ; et Etienne Tron, DJ qui bosse pour le label Big Dada. Le premier apporte le croustillant arrogant des petits pains Suédois, le deuxième la finesse recherchée des viennoiseries françaises. Soit un joli plateau de préparations musicales à la succulence ghetto-pop, dans la vitrine d’une radio fictive diffusée sur le net.

Careful Clit Clit, (« Prudence Clit Clit ») est le second CD concocté et produit par leurs soins. Son nom laisse présager qu’il faudra encore une fois bien se tenir. Après You godda lick it before we kick it, on sait que les deux cuistos de Radioclit n’ont pas les doigts dans le nez lorsqu’ils mettent la main à la pâte. Et pour cause, un éclectisme technique et sonore diabolique, variant bootlegs, remixes, assemblages de nouveautés fraîchement moulues à des classiques inlassablement vus et revus…

L’essence dans laquelle Radioclit puise sa force pour cet opus, c’est ce mélange improbable et audacieux de rap et de séquences électroniques. L’étalage de Careful Clit Clit déborde ainsi de choix : beats ghetto américains d’un Dirty South à l’arôme Lil Jon ou Ludacris, grosses basses anglaises d’un Grime aux crèmes Bruza et Dizzee Rascal, textures froides d’un rap underground français au parfum TTC, rythmique synthétique d’une électro allemande à la sauce Modeselektor…Bref tout le panel exceptionnel qu’offre la devanture du Crunk Européen et d’Outre-Atlantique. Pas étonnant donc, que l’on y retrouve leurs amis, les frenchy favoris du genre, Para One, Cuizinier, Tacteel, Tekilatex…Mais Radioclit c’est aussi et surtout l’expression d’un désir ardent pour la musique pop, où l’air du temps aux senteurs plus consensuelles leur est source d’inspiration profonde. Nulle surprise non plus que d’incontournables comme The Cure ou Gainsbourg soient mêlés à cette heureuse pagaille. Et qu’en cerises sur le gâteau, Gwen Stefany, Billy Crawford et même Bronski Beat, viennent édulcorer le mix avec une subtile dose d’humour.

Au final, Careful Clit Clit est un véritable souk, dans lequel saveurs choisies et savoir-faire viennent dévoiler le goût prononcé du duo qui en est à l’initiative. On aura été prévenu. Et en plus on s’en délecte.

Chroniqué par Sarah
le 01/04/2006

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters