Accueil | dMute

Liars

: Drum's Not Dead



sortie : 2006
label : Mute Records
style : Rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Be Quiet Mt Heart Attack!
02/ Lets Not Wrestle Mt Heart Attack
03/ A Nisit From Drum
04/ Drum Gets A Colimpses
05/ It Fit When I Was a Kid
06/ The Wrong Cost For You Mt Heart Attack
07/ Hold You, Drum
08/ It'S All Blooming Now Mt Heart Attack

A la différence de leur nouvel album, on ne peut pas dire des Liars qu’ils portent bien leur nom en ce mois de février 2006. Car aucun mensonge ne se dissimule derrière ce titre en forme d’avertissement : Drum’s Not Dead. Une manière peut-être d’annoncer que le groupe, même réduit à trois éléments, n’a rien perdu de sa force de percussion. Il n’en reste pas moins vrai que, cette constante mise à part, le troisième opus des "menteurs" est placé sous le signe du changement de cap.

Changement de cap géographique tout d’abord, puisque les Liars ont quitté leur New York natal pour Berlin. Changement de cap artistique ensuite, qui n’est pas sans lien direct avec la considération locale sus-citée. La volonté de faire "moins original et moins radical", clairement exprimée par Angus Andrew, se vérifie ainsi à l’aune d’influences kraut rock évidentes et revendiquées un peu partout ces temps-ci ; on pense notamment au dernier album des remarquables Deerhoof, groupe américain évoluant lui aussi dans un noise-rock expérimental déjanté). Autre source d’inspiration dans l’air du temps, l’expérimentation tribale à la Animal Collective ou Black Dice semble également avoir été ici bien digérée. Pour autant, loin de nous l’idée de ne pas reconnaître à Drum’s Not Dead une personnalité propre. Ou, pour être plus exact, des personnalités propres. Comme peut en témoigner la tracklist, la trame de l’album tourne en effet autour de deux personnages fictifs radicalement opposés et symbolisant deux aspects distincts de la musique d’Andrew, Hemphill et Gross : Drum et Mount Heart Attack.

Drum, personnage éminemment positif, incarne ainsi la spontanéité et la détermination faites musique. Sa présence vient en particulier nous rappeler les racines punk des Liars. Le très percutant Hold You, Drum en est le meilleur exemple. A l’inverse, Mount Heart Attack symbolise l’angoisse et le manque de confiance en soi. Des thèmes que l’on retrouve souvent chez un groupe comme Radiohead et qui se matérialisent plus particulièrement sur un morceau tel que Let's Not Wrestle Mt. Heart Attack et son atmosphère oppressante à la Hail to the Thief. Mais, pour opposées qu’elles soient, ces deux entités se répondent et se rejoignent parfois dans un même sentiment : celui de l’apaisement. Il en va ainsi du protagoniste positif sur Drum Gets a Glimpse, que l’on dirait tout droit sorti de la partie contemplative du Sung Tongs d’Animal Collective. L’anti-héros sombre et stressé , quant à lui, finit par perdre de sa noirceur et de sa réserve pour un résultat tout bonnement lumineux : la somptueuse ballade The Other Side of Mount Heart Attack qui clôt le disque.

Avec Drum’s Not Dead, les Liars s’inscrivent au final dans cette tendance dominante qui voit un certain fleuron expérimental du rock américain ouvrir sa musique à un public plus large. Mais sans que cela procède d’une volonté particulière ou d’un relâchement quelconque en termes d’intransigeance artistique ou d’anti-conformisme (à l’instar des derniers albums d’Animal Collective ou Gang Gang Dance). Voyons-y plutôt le résultat d’une plus grande maîtrise et d’une vision plus précise de leur musique qui, épurée de tout tâtonnement superflu, gagne en accessibilité ce qu’elle ne perd pas en profondeur. A plus ou moins long terme, nous pouvons donc espérer des Liars qu’ils convertissent quelques auditeurs encore peu avertis mais curieux à leur univers sonore si singulier. Et à plus court terme, nous réservons une place de premier choix à leur troisième album sur nos platines.

Chroniqué par Grégory
le 28/02/2006

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Mash-up
#9 Liars Fighters - I am Following no Gold
Mess
(2014)
Mute
Electro-pop
Blog
Actualité
Nouveau Liars, nouveau tournant
Sisterworld
(2010)
Mute Records
Freak rock



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters