Accueil | dMute

Goth-Trad

: Mad Raver's Dance Floor



sortie : 2005
label : Popgroup Recordings
style : Fusion Electro

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Paranoia
02/ Back to Chill
03/ Smokin'Water
04/ Electrical Deadly Parade
05/ Crunky Heads
06/ Space Walk
07/ Freaky Bouncer
08/ Acid Steps
09/ Posing Breaks
10/ Loop of the Step

A ce jour le Japon, afin de relancer l’emploi, revoit sa politique – la volonté d’individualisme forcené des entreprises envers leurs employés entraîne le refus d’une frange croissante de la jeunesse d’entrer sur le marché du travail ou le recours à la multiplicité des emplois précaires.
Pour certains cette réalité sociale ne serait qu’un épisode de plus de la quatrième Guerre Mondiale. (The Fourth World War*).

Les choix musicaux, ces lois attirant vers telles préférences musicales ne résultent-elles pas d’une vision de la société ; d’une idée faite du monde voire de son monde ; d’un état d'esprit lié à la place entretenue par rapport au commun des mortels. Qu’on le veuille ou non tout est politique, pour les réfractaires, preuve en est la pomme… Mangez-en!
Certains paroliers – vague Anticon, Saul Williams & Co. – font de la politique, des conséquences de l’économie de marché ou donc de la réalité sociale leur credo - cela s’entend, pour d’autres comme Goth-Trad cela s’en ressent musicalement.

Goth-Trad livre un creuset de styles musicaux : Drum’n’Bass ; Drill’n’Bass ; Click’n’Cut ; Acid ; Jungle ; Experimental Music ; Grimy & Crunky. Si la comparaison est de rigueur, Mad Raver's Dance Floor concentre Afx période acid, Alec Empire époque Bass Terror, The Prodigy phase Experience et Krush ère Shinso. Ce troisième album à la pochette colorée - contrairement aux deux précédents opus – est une sorte de consécration. Ce japonais reprend les ambiances lourdes chères à son coté expérimental toujours présent. Armé de ces samplers, claviers et autres instruments dont lui seul a le secret, Goth-Trad impose son style dit ‘Mad Rave’.

Pas de course dans un couloir, un porte grinçante claquant, la paranoia s'installe. Voyage haletant. Les effluves glacent le corps. Un seul but: garder pied à terre, partir de l’autre côté du miroir, revenir pour vérifier si le pied n’a pas fini dans la tombe et repartir. Rebondissements. Montée. Le corps s’alourdit, le cerveau suit; une porte grinçante claquant, pas de course dans un couloir.

Album du genre – cela va sans dire – pour cette année écoulée. Révélation confirmée.


*The Fourth World War en téléchargement libre

Chroniqué par Ashtray
le 31/12/2005

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
jeu. 11/05 - Blog
Senbeï - NIN
lun. 08/05 - Chronique
Oxbow - Thin Black Duke
dim. 07/05 - Blog
Duster - Stratosphere (1998)
jeu. 04/05 - Blog
Näo - Duel
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters