Accueil | dMute

Fenin

: Grounded



sortie : 2005
label : Shitkatapult
style : Tech-Dub

achat/téléchargement

Tracklist :
01/Grounded
02/Konstrukt
03/Interlude
04/None of Them
05/Aware
06/No C.I.A
07/Stony Road
08/Got it
09/Thrill
10/South

Musicien depuis les années 80 et activiste du label allemand Shitkatapult, Lars Fenin nous livre son premier véritable album. Après avoir fondé en 95 un groupe de reggae nommé Tribal Notes, Fenin s’est vite familiarisé avec la croissance de la musique électronique aux notes minimales et clubées de Berlin. Il réalise, dès 97, ses premières productions et sort du même coup, un premier 12’’ (Herr Pitzelberger) sur le même label. Il devient alors l’un des noyaux du label.

Avec lucidité, Fenin heurte sur Grounded la techno métronomique, le dub numérique et le reggae (avec la voix de Gorbi). Grâce à son laptop et sa MPC, Lars nous envoie sa panoplie musicale en un mélange hétérogène et frais. Les racines allemandes sont inévitablement omniprésentes et de nombreuses tracks – à vrai dire toutes – nous rappellent des productions de Maurizio ou plus précisément de labels comme Basic Channel, Chain Reaction ou autres mentors de la scène berlinoise.

Tout son spectre musical va varier d’une techno dubisante Konstrukt ou Stony road aux arrangements subtils du reggae avec les titres Grounded, None of them, et No C.I.A (sur la voix suave, aux accents roots, de Gorbi). Etrangement, No C.I.A ressemble au superbe titre de Deadbeat, Rock of Ages, présent sur son dernier album. Le reste de l’opus est constitué de techno digne des meilleurs clubs underground de Berlin aux beats à la fois secs et rondelets ; l’artiste ne surcharge pas ses productions : le minimalisme est effleuré sans s’y égarer. Là est la force de cette album. Un travail de création et non un collage grossier où se croise – s’entrecroise - furtivement l’ensemble de l’électro Berlinoise. A noter que Mikael Stavöstrand a participé à l’élaboration de l’efficace Aware, perle électro-groove.

On s’abandonne volontiers sur ces sonorités dépouillées et numériques que l’artiste nous livre. A croire que le genre, qui a largement fait ces preuves, n’en a pas fini de nous émerveiller et d’évoluer.


Chroniqué par Kiteklat
le 27/12/2005

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters