Accueil | dMute

End.

: The Sick Generation



sortie : 2005
label : Hymen
style : Breakcore

achat/téléchargement

Tracklist :
01/The Sick Generation Featuring - Jim Cargill
02/The Sick Generation (El Lubo Mix) Remix - Foetus
03/Countdown To The End (Choo Choo Mix) Remix - Bran Flakes, The
04/Good Riddance (Good Time Remix) Remix - Messer Chups
05/World Went Down (Silly L

Zut, ma fashion dance party humanitaire a encore viré au carnage. La moquette regorge de cacahuètes écrasées à la bière, et je découvre une entrecôte de bœuf dans le lecteur cd. Armé d'un stylo bic 4 couleurs et d'un calepin Titeuf, je mène l'enquête pour retrouver les responsables de ce bordel.

1ere piste de mon enquête : La crème des crèmes de la scène breakcore était présente à la soirée. Mes soupçons portent donc naturellement sur la bande qui se fait appeler « la génération malade ». Leur technique est toujours la même : Faire onduler deux doigts devant les yeux en se trémoussant le bassin sur un air de guitare à la Pulp Fiction, pour se les enfoncer subrepticement dans la gorge et vomir partout dans l'apart'. J'en saurai plus si j'arrivai à trouver leur chef de bande.

2eme piste : Un batteur fou est venu pendant la soirée et a tout saccagé sur son passage. Il semblerait qu'un certain Foetus l'ai laissé entré. Ces gosses ! Faut toujours les surveiller...

3eme piste : J'aperçois le coupable dans le reflet de mon bol de Bran Flakes. C'était Charles Peirce le meurtrier ! Je me retourne et il disparaît en ricanant dans un nuage de fumée. Va falloir que je lance les dés mieux que ça la prochaine fois.
4eme piste : On peut déceler dans la diversité des précédentes signatures de Charles Peirce, alias End, un indice pouvant amener à mieux cerner sa façon de procéder : Les labels Hymen ou Tigerbeat6, pour son côté breakcore, Ipecac, pour son côté déjanté, et Solnze, pour son côté electro-swing débile à la Messer Chups (qui vient d'ailleurs remixer cette piste). Avouez que la carte de visite a de quoi en faire pleurer plus d'un.

5eme piste : Apparemment, personne n'a vu la génération malade vomir partout. Auraient ils changé de technique ? Bizarre... On me signale avoir aperçu End en train de servir des cocktails au bar, ce qui éveille mon sens aigu de la réflexion hypothético-déductive.
6eme piste : Tous ceux qui ont goutté aux cocktails de End se sont mis à danser sur les tables en agitant des cuisses de sanglier entre les mains, comme les teufs drum n' bass au village d'Astérix. Il semblerait donc qu'un mélange hypothético-chelou soit à l'origine du désastre.

7eme piste : Il me faut retrouver les ingrédients du cocktail, si je veux avoir une chance de capter la musique de End. Les sonorités intrigantes de Drop The Lime m'aident à prendre un air de type qui réfléchit.

8eme piste : Je bois le fameux breuvage et y décèle un doigt de Jason Forrest, pour le goût de savage post disco core,

9eme piste : une gouttelette de dérision, qui coule quand on se l'est mal secouée,

10eme piste : et une bonne dose de Messer Chups, pour l'aspect James Bondien (qui apparaît pour la 2eme fois sur l'album. Euuuh ... Messer Chups, pas Pierce Brosnan)

11eme piste : J'ai donc reconstitué l'arme du crime et il me prend une soudaine envie de faire swinger mes fesses de joie. Heureusement que ma vieille guitare à paillettes est là. Rock n' roll baby!

12eme piste : J'écoute le remix apocalyptique de Duran Duran Duran lorsque ma mère vient toquer à la porte et me demande d'arrêter un certain boum boum. Nous avons donc maintenant le nom du cerveau de la bande. Tous mes soupçons envers End s'évaporent comme un filet de bave sur une machine à raclette.

13eme piste : Eq rappe sur une musique indienne avec une p'tite note à la Manu Chao qui essaie de m'hypnotiser, mais je tiens le coup grâce à ma technique de concentration apprise chez les Castors Juniors en Mongolie.

14eme piste : Le remix electronica de Hecq s'étire comme un fil de carambar. Ma mère faisait-elle en fait référence à la boum de Julien demain aprem ? Je me rend compte que j'ai oublié d'acheter un pack de Smarties.

15eme piste : Il est temps de me lancer à la poursuite de boum boum. J'enfile mon costar d'agent secret 007 et teste une dernière fois mon effaceur-sarbacane-lance-boulettes-en-papier-qui-collent-au-plafond, le nouveau gadget que j'ai fabriqué en cours d'anglais pour neutraliser l'ennemi en lui bloquant une veine du sourcil.

16eme piste : Je vais pisser un dernier coup et démarre ma K-2000 à 3min de Ruin Everything. Faudra pas que j'oublie de passer à Lidl pour la fête à Julien.

Chroniqué par Tehanor
le 24/12/2005

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
The Sounds of Disaster
(2004)
Hymen
Jungle / Electronica



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters