Accueil | dMute

Electrelane

: Axes



sortie : 2005
label : Too Pure
style : Post-punk / Rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ One, two, three, lots
02/ Bells
03/ Two for joy
04/ It's not now, when?
05/ Eight steps
06/ Gone darker
07/ Atom's tomb
08/ Business or otherwise
09/ Those pockets are people
10/ The partisan
11/ I keep losing heart
12/ Come back
13/ Suitc

"La femme est l’avenir de l’homme" écrivait Aragon. Soit. Chacun aura son avis sur la question. Il est permis par contre de réactualiser la citation. Avec leur troisième album Axes, les quatre Anglaises d’Electrelane donnent en effet furieusement envie de clamer que la femme est l’avenir du rock!

Après un Power Out très bien accueilli par la critique en 2004, il aurait été facile pour le quatuor de Brighton de capitaliser sur leurs acquis. A savoir une recette miracle pour une pop qui doit autant aux eighties britanniques qu’aux racines no-wave de Sonic Youth. Une formule aigre-douce, constamment sur le fil entre mélodies sucrées et larsens dévastateurs, prompte à séduire l’oreille avisée. Mais si les premiers titres de Axes peuvent donner l’impression d’un prolongement réussi de l’album précédent, la suite permet à Electrelane de se renouveler, réunissant éclectisme revendiqué et spontanéité rock’n’roll.

Après une première poignée de morceaux réussissant parfaitement le mélange entre mélodies affûtées et saturations des guitares, l’instrumental Eight steps joue le rôle de détonateur. Démarrant sur un accordéon dopé à l’hypertango, ce titre se développe autour d’une rythmique guitare/batterie rugueuse et enlevée, soutenue encore par un violoncelle discret. Un break soudain interrompt pourtant l’unisson, pour laisser la place au seul piano. Puis, dans un crescendo bien amené, guitares et accordéon reprennent le contrôle pour un final ébouriffant, qu’on pourrait qualifier de "klezmerock".

Dès ce morceau de bravoure, Electrelane déconstruisent leur grammaire pop, pour s’engouffrer dans un mélange maîtrisé entre post-punk, no-wave et musique expérimentale. Laissant deviner le passage d’un train, Gone darker s’emploie ainsi à esquisser un climat urbain et inquiétant, sur lequel se greffe un saxophone en roue libre. Plus noisy, Atom’s tomb renvoie aux plus belles heures de Joy Division, la basse évoquant quelque peu celle mythique de Peter Hook. Nouvelle rupture ensuite avec Business or otherwise, morceau saccadé et millimétré, renvoyant à certaines compositions de John Cage. Derrière, Those pockets are people rebranche les amplis, pour une longue montée post-punk à la noirceur intrinsèque qui fait à nouveau écho à Joy Division, avant de servir de rampe de lancement à la reprise méconnaissable de The partisan, chanson française de la résistance, popularisée par Leonard Cohen en son temps. Après ce fracas allongé, la fin de l’album se dessine sous des auspices plus dépouillés, où Electrelane s’entourent du Chicago a capella, entremêlant alors musique chorale, folk lo-fi et easy-listening.

Avec ce troisième album, Electrelane s’imposent comme l’un des groupes rock les plus captivants du moment. Variant les registres tout en conservant une cohérence certaine – liée à la liberté et à l’énergie qui les personnalisent – ces quatre Anglaises décidément dans le vent parviennent à réconcilier pop et vacarme, à la manière de Sonic Youth. Axes donne ainsi souvent l’impression d’avoir été enregistré en une prise ou presque – par les soins du sorcier Steve Albini – laissant la porte ouverte à l’improvisation. Une belle claque !

Chroniqué par Christophe
le 05/12/2005

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
The Power Out
(2004)
Too Pure
Pop/Post-punk
Rock It to the Moon
(2005)
Too Pure
Pop/Post-punk



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters