Accueil | dMute

Antony & the Johnsons

: I Am a Bird Now



sortie : 2005
label : Secretly Canadian
style : Pop / Soul

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Hope there's someone
02/ My lady story
03/ For today I am a boy
04/ Man is the baby
05/ You are my sister
06/ What can I do?
07/ Fistful of love
08/ Spiralling
09/ Free at last
10/ Bird gerhl

Un disque promis au peloton de tête des palmarès de fin d’année dès sa sortie, c’est toujours suspect. Plus encore lorsque l’artiste est adoubé par une légende (encore) vivante du rock (ici Lou Reed). Deux raisons de se laisser gagner par une mauvaise foi de rigueur ou de faire la sourde oreille. Pourtant, ce serait une erreur impardonnable de passer à côté d’Antony & the Johnsons. I Am a Bird Now est de ces albums magiques et inattendus, qui auront fait de 2005 une bien belle année discographique. Un modèle de songwriting maîtrisé (comme l’auront été Andrew Bird et Sufjan Stevens), mais aussi une virée soul moderne et décomplexée (à la manière de Jamie Lidell).

Ouverture imparable, Hope there’s someone prend aux trippes sans forcer plus que de raison sur les effets. Bien sûr, la voix d’Antony joue du trémolo, mais l’accompagnement dépouillé au seul piano fait un contrepoint idéal. Et quand en milieu de morceau l’instrument s’emballe, que les chœurs font leur apparition, les frissons vous prennent. Ces mêmes chœurs lancent le titre suivant, My lady story, pour un simili-gospel séduisant. Plus en douceur la voix d’Antony fait merveille à nouveau, jouant parfaitement des frontières entre songwriting racé et kitsch maîtrisé. For today I’m a boy, manifeste androgyne, quitte ces rivages légers pour une montée grandiloquente, sans jamais sombrer dans le numéro pompier. Un équilibre prodigieux qui autorise Antony & the Johnsons à toutes les folies, passant des plus belles années du label Atlantic, aux virées spleeniques plus récentes de Nick Cave et des Tindersticks. Ou comment mixer soul, pop et songwriting avec goût.

Si la voix d’Antony habite à merveille ces compositions, elle partage également ce rôle avec celles invitées pour lui donner la réplique. Revenu des dancefloors et des pages people des magazines, Boy George apporte ainsi un dégradé léger au lancinant You’re my sister. Rufus Wainwright quant à lui, fait son numéro de crooner mélancolique sur le superbe What can I do ?, beau à pleurer. Enfin, la voix fragile et tremblotante de Devendra Banhart permet une introduction comme à contre-pied, sur un Spiralling pour lumières tamisées, ambiance cabaret de fin de soirée. Mais l’apparition la plus attendue reste bien sûr celle du parrain Lou Reed. Sans lui, l’ouverture narrée de Fistful of love aurait sans doute sombré dans le cliché, le kitsch au mieux. Mais cette voix familière transforme parfaitement l’essai. La suite du morceau, modèle d’une soul intemporelle à la manière d’Otis Redding, se démarque sans conteste comme l’une des plus belles réussites de cet album, pourtant riche en la matière, swingante à souhait.

Album court, 35 minutes tout juste au compteur, I Am a Bird Now est de ceux qui s’accrochent à la platine. La recette est comme miraculeuse, mariant le charisme de la voix et le luxe discret de l’instrumentation. Sans effort la magie fait alors son effet et on se prend à fredonner, à sentir la chair de poule nous envahir. Antony & the Johnsons s’imposent comme les héritiers d’une soul riche et mélodique, réunissant l’extravagance de leur chanteur – sorte de Pierrot lunaire contemporain – et le glamour glacé que laisse espérer la superbe pochette en noir et blanc (une photographie par Andy Warhol de son égérie Candy). Magnifique.

Chroniqué par Christophe
le 26/11/2005

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters