Accueil | dMute

Stars

: Set Yourself on Fire



sortie : 2005
label : Arts & Crafts
style : Pop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Your Ex-Lover Is Dead
02/ Set Yourself On Fire
03/ Ageless Beauty
04/ Reunion
05/ The Big Fight
06/ What I'm Trying to Say
07/ One More Night
08/ Sleep Tonight
09/ The First Five Times
10/ He Lied About Death
11/

Odieuse injustice. Alors que sort dans les bacs son troisième album, le merveilleux Set Yourself on Fire, Stars reste encore méconnu et peine à poindre aux oreilles de tous. En effet, peu peuvent se targuer de suivre depuis leurs débuts ces cinq montréalais de talent, les deux premiers albums, Nightsongs et Heart, étant plus ou moins passés inaperçus de ce côté de l’Atlantique. Mais cette fois, gageons que ce ne sera pas le cas.

Set Yourself on Fire coupe le souffle parfois, tant il est impressionnant de maîtrise et de beauté. A la richesse de l’instrumentation et à la complexité des compositions répondent l’évidence simple des mélodies et la prégnance d’un monde original dans lequel on n’hésite pas un seul instant à se jeter et qu’on a beaucoup de mal à quitter. La majesté et la profondeur de cuivres aux apparitions sporadiques (trompette, trombone et cor) se mêlent au lyrisme des cordes, à des habillages électroniques bien sentis et aux atours traditionnels de tout groupe de rock pour former un tout dense et émouvant, à l’image du morceau d’ouverture, le magistral Your Ex-Lover Is Dead.

Quand on sait que Evan Cranley et Amy Millan sont également membres de Broken Social Scene, on ne peut s’empêcher de rapprocher la musique de Stars de celle de cette autre formation canadienne. Elle possède néanmoins un univers et des références propres. Ainsi Set Yourself on Fire évoque t-il avec délice My Bloody Valentine le temps d’un Ageless Beauty aux guitares hurlantes, à la batterie martiale et au chant asthmatique ou revêt-il les apparences de Her Space Holiday avec ses pop songs de rêve, au sens mélodique assuré, associant cordes et électronique (The First Five Time, Celebration Guns).

Porté par les voix élégantes de ses deux interprètes, Torquil Campbell et Amy Millan, Set Yourself on Fire s’élève haut, très haut, et approche la perfection le temps des cinq minutes de One More Night, pop song implacable, délicat duo de douceur et force. Groupe dissident au sein d’une ville qui a donné quelques unes de ses meilleures réalisations au post-rock, Stars séduit par sa pop vive, pleine d’adresse et de sensibilité.

Chroniqué par dfghfgh
le 16/10/2005

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
jeu. 11/05 - Blog
Senbeï - NIN
lun. 08/05 - Chronique
Oxbow - Thin Black Duke
dim. 07/05 - Blog
Duster - Stratosphere (1998)
jeu. 04/05 - Blog
Näo - Duel
lun. 01/05 - Chronique
Bing & Ruth - No Home of the Mind
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters