Accueil | dMute

Cyne

: Evolution Fight



sortie : 2005
label : City Centre Offices
style : Hip Hop Indépendant

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Plight About Now
02/ Soapbox
03/ Evolution Fight
04/ Haze
05/ Rousseau
06/ Fuck America
07/ Growing
08/ Rappin'
09/ Automaton
10/ Arrow Of God
11/ Running Water
12/ Up Above
13/ Deferred
14/ Fallen Stars
15/ Moonlight

Disons le tout de suite, cet album est sans surprise. Cyne livre quinze titres de pur hip hop indépendant, comme on en a déjà entendu des centaines, dans la veine de ce que peut faire, au hasard, Common, soit un hip hop racé, mêlé de soul, de jazz, de samples de cuivres et de piano, rehaussés de basses rondes et funky (Soapbox). On peut donc préciser aussi qu'au regard des canons de ce style, cet album n'est pas foncièrement mauvais, et même plutôt agréable à l'oreille. Disons qu'il remplit sa fonction, son cahier des charges. Après le Growing EP, on attendait bien davantage du quatuor. Déception, donc, même si elle est tempérée par la relative qualité de la production, à savoir un gros son séduisant, gonflé de basses lourdes, au service d'une musique plaisante.

Le problème est là. Trop policé, Cyne récite ses leçons, bon élève appliqué mais sans génie ; on aurait aimé qu'il prenne davantage de risques, quitte à tomber du vélo de temps en temps. Ici, pas de pirouettes extravagantes, juste un collectif de producteurs et de MC's assez content de son savoir-faire, et qui roule sans les mains, croyant épater la galerie. Du hip hop indépendant dans la production mais pas dans l'esprit, loin en tous cas de MC's comme MF Doom ou Busdriver pour qui l'audace et la recherche formelle a toujours été le maître mot de leur pratique. On entend donc les quatre premiers titres s'enchaîner selon des schémas identiques, le tout de manière assez fade. Samples de piano, une boucle de basses groovy, une rythmique ad hoc, un peu de flow par-dessus, hop, le tour est joué. Parfois, tout de même, une boucle ou un instrumental attire l'oreille par son élégance certaine, comme le vibraphone de Rappin'. Le tout s'écoute sans déplaisir, certes, sans intérêt ni plaisir non plus, et le tout s'achève silencieusement, de manière tout à fait transparente, comme s'il ne s'était rien passé. Cyne a la chance de se retrouver dans la catégorie de ces disques ni mauvais ni bons, qui sont mais qui auraient très bien pu ne pas être, des disques qui n'apportent absolument rien si ce n'est la réitération de schémas déjà bien connus, si ce n'est une petite heure de "musique chouette". Le sentiment assez déplaisant, aussi, d'avoir à corriger un travail scolaire en chroniquant ce disque, et que celui-ci aurait fait un bon album cinq ans plus tôt, un album qui n'aurait pas dépassé l'air du temps mais qui aurait tout de même été à sa place, dans le siècle. Album né trop tard, Evolution Fight ne dépassera pas l'air du temps et n'y trouvera même pas sa place.

Cyne occupe donc l'exact milieu où se situent les productions anonymes, qu'on ne balancera pas à la poubelle, mais qu'on n'ira pas extraire des archives cinq ans plus tard. On espère un grand pas en avant pour un éventuel prochain effort, et peut-être, en attendant, peut-on s'armer d'indulgence et profiter du mince plaisir qu'apporte cette agréable-mais-pas-plus galette.


Chroniqué par Mathias
le 25/09/2005

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Growing (EP)
(2004)
City Centre Offices
Hip-hop / nusoul / downtempo



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 01/12 - Chronique
Big Thief - U.F.O.F. / Two Hands
ven. 29/11 - Blog
Baston - Primates
mer. 27/11 - Chronique
L'Envoûtante - s/t
dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters