Accueil | dMute

Jackson

: Smash



sortie : 2005
label : Barclay
style : Electronica / Funk digital

achat/téléchargement

Tracklist :
01/Utopia
02/Rock On
03/Arpeggio
04/Minidoux
05/Oh Boy
06/TV Dogs (Cathodica’s Letter) Feat Mike Ladd
07/Hard Tits
08/Teen Beat Ocean
09/Promo
10/Tropical Metal
11/Headache
12/Moto
13/Fast Life
14/Radio Caca


Ex-best kept secret de la scène french touch passé "talent original et à suivre" après un maxi marquant en 2003 (Utopia), Jackson Fourgeaud a su cristalliser les attentes par des remixes hors normes (Alpha Beta Gaga et surtout Run Into Flowers pour respectivement Air et M83), logiquement sanctionnés d'une signature chez Warp. Smash est son premier album réclamé de longue date, aussi fébrilement désiré qu'appréhendé. Un disque singulier, excessif, d'un éclat rare.

Ce complément qu'il donne à son pseudonyme, "and his computer band", laisse deviner du maximalisme de l'ouvrage. Fracassant, oui, mais aussi - bonne nouvelle - insaisissable, car souple et fuyant. Avec pour source lointaine un certain funk digital, ce kaléidoscope à fantasmes réforme romantisme et baroque dans une célébration où le paradoxe de leur union s'efface. Une avalanche d'effets déforment, défragmentent continuellement le contexte de production, au risque de noyer le propos ; des textures malaxées avec témérité distordent les perceptions. Ajustement de liquides aux vertus philosophales, le fantasylistening de Jackson alterne judicieusement or et éther (Arpeggio / Minidoux ; Teen beat ocean / Promo, Tropical Metal).

Un morceau s'intitule Headache : de fait, cette synthèse est d'une densité qui peut dérouter, voire abrutir. Par ici, Aphex Twin version Windowlicker fusionne avec l'abstract Raoulien sur l'exotique et enchanteur Utopia. Ailleurs, chorégraphie et effets spéciaux pour la parade d'un TV show millésimé sont absorbés par Chris Clark et Akufen (Oh boy !) pour les besoins de la superproduction (Arpeggio). Les clips à sensations de Jackson Michael (Rock On, robot rock gonflé à bloc) se régurgitent avant un moonwalk halluciné du même, quand Mike Ladd est convoqué au Palais des Glaces, où les écrans cathodiques sont devenus des miroirs étincelants du réel, et la télécommande a pris son rythme autonome (TV Dogs). Entre retro-culturisme et préciosités mélodiques, aventureuse, exploratrice, l'électronique cajole du technicolor et concasse des îlots sonores perdus, sert de sésame à un imaginaire caverne d'Ali Baba et y déniche les merveilles les plus hétéroclites et toc, pour ensuite les maquiller d'une affection numérique, bricoler du sophistiqué et tape-à-l'oeil : arpèges effleurés, riffs motocopter, thème vidéo-ludique, beatbox old school, etc. occupent les interstices.

Après un début de disque implacable, une telle surcharge dépasse par endroits les limites de l'abordable pour l'oreille fragile. Elle désoriente, déconcerte, amène un mélange des sensations, mais finit par montrer qu'il est possible de trouver du plaisir à cet état. Quand l'assimilation fait peu à peu disparaître cette impression de se trouver en hypoglycémie à Disneyland, il est encore temps de comprendre que ce Smash mirobolant, qui enchante et vacille dans sa dépense, n'est rien d'autre qu'un royaume du jeu. Et que la chanson inouïe Fast Life ("i don't ask for concrete dislocations"), tout comme le jingle tapageur Radio Caca (fausse clôture en chute vertigineuse) nous feront aussitôt regretter ce wonderland des mythes mélangés.

Chroniqué par Guillaume
le 10/09/2005

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Reportage
(21/12/2007)
@ Bus Palladium



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters