Accueil | dMute

Tepr

: 29' til i die



sortie : 2005
label : Idwet
style : Eurocrunk

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Muchas tetas, poco sexo
02/ Chantez ! (featuring Cuizinier)
03/ Tits, Yeyo & Yum Yum
04/ The shape of punk
05/ Thunderdome
06/ Tits, Yeyo & Yum Yum - Kreum Kreum remix (by Robert le Magnifique)

Après avoir écumé les terres arides de l’electronica et de l’abstract hip hop (avec le projet Abstrackt Keal Agram ou en solo), dessiné la bande son d’une pièce de théâtre (Hamlet), produit pour d’autres (Sole) et depuis peu ravagé quelques pistes de danse hautement fréquentables (ses derniers DJ sets), Tepr remet tout à plat, ses envies refoulées ou jusqu’ici inassouvies, ses penchants et références, explosant sans demi-mesure le carcan dans lequel nos cerveaux adeptes de catégorisation l’avaient enfermé. Tepr change, évolue, refuse de se cantonner à un style. Tepr est le miroir de son époque, une époque protéiforme où le plus mainstream des producteurs n’a parfois rien à envier au collègue underground, une époque où l’efficacité se dessine autant sur un synthé vintage que par un réinvestissement dément de l’éternel kick-snare-charley.

Avec en ouverture le parfait Muchas tetas, poco sexo, le Rennais te met une grande claque derrière la tête, t’arrache à ton sofa avant de distiller dans tes veines la dope que tu n’espérais plus : un beat profilé qui s’affiche, une jouissive montée en puissance de la basse étouffée, un martèlement incorruptible, c'en est trop pour toi … Mais déjà, sur un beat eurocrunk, Chantez! invite un Cuizinier inspiré et assuré à imposer le terrain du clash game et de l'ego trip . "Est-ce qu'il t'arrive d'avoir du charisme ?" : une punchline parmi toutes celles qu'il aligne dans une surenchère désarmante, accélérant régulièrement le débit pour ensuite mieux revenir à l'aisance railleuse qu'il est le premier à vanter - "le flow de Cuizinier se bat / le flow de Cuizinier est là / et cherche l'or". Nouveau morceau de bravoure, tubesque et épuisant.

Tits, Yeyo & Yum Yum, malgré une construction plus prévisible, ravit par ses atours so cheap, synthés rutilants en avant, à la manière d’une caisse aux chromes clinquants, tandis que le crapaud funk de The shape of punk s'offre des breaks d'inspiration industrielle, ici rehaussés à la sauce "hands up". La traque, cette fois tribale (les percus cheaps de Thunderdome), se poursuit à base d'accroche crunk et de modulations d'ondes obsédantes, jusqu'aux ultimes dérapages d'une vrille néo-acide. En bout de course, enfin, RLM délaisse sa basse pour jouer au guitar-hero, moulinant ses montées électriques dans un remix d'un aérodynamisme forcené.

Néons fluos sur l'épaule, Tepr résume le futur et nous réconcilie avec le passé en une synthèse haut de gamme du meilleur du présent, retournant le dancefloor à grand renfort de gimmicks imparables, volés de sources ghetto, eurocrunk, electro-tech et rendus à l'éclat d'une énergie neuve par le maquillage des effets les plus contemporains… Vitesse, ivresse, urgence, évidence : cultivant avec style arrogance calculée, références assumées et hédonisme décomplexé, l'après french touch a de quoi épater et fédérer à nouveau.

Chroniqué par Oropher & Will
le 31/08/2005

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Côte Ouest
(2005)
Idwet
Eurocrunk / Electro-tech
The Deadly Master of Rappers From Hell
(2003)
Idwet
Electro/Dark/Ambient



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
dim. 27/10 - Blog
#16 : Couleurs d'automne
dim. 20/10 - Blog
Nemrod - Pandora
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters