Accueil | dMute

Marc Leclair

: Musique pour trois femmes enceintes



sortie : 2005
label : Mutek
style : Electronica / Ambient

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ 1er jour (Marc Leclair Vs Rechenzentrum)
02/ 33ième jour
03/ 64ième jour
04/ 85ième jour
05/ 114ième jour
06/ 150ième jour
07/ 180ième jour
08/ 205ième jour
09/ 236ième jour

Si le nom de Marc Leclair ne parle pas à tout le monde, celui d’Akufen (un de ses nombreux pseudos) est, lui, gravé dans le cerveau de toute personne s’intéressant un tant soit peu aux musiques électroniques. Auteur de multiples maxis sur différents labels (de Perlon à Force Inc.) et d’un album phare de la micro house (My Way) en 2002, boss du label Musiques Risquées et remixeur de talent (Massive Attack, Richie Hawtin, Cosmo Vitelli, Ark …), le canadien délaisse ici les gammes qui ont fait sa renommée pour s’immerger tout entier dans un autre registre : celui d’une electronica minimaliste et ambiante qui dit la vie comme d’autres content la misère, la révolte ou la fête …

Plus qu’un simple disque, il s’agit ici d’une véritable ode à la vie, à la maternité en phase de devenir : Musiques pour trois femmes enceintes lui a en effet été inspiré par la grossesse de sa femme et celles de deux proches amies. Conçu initialement en 2003 lors d’une performance à la Tate Modern Gallery de Londres puis masterisé par un autre orfèvre de sons bien dessinés et d’atmosphères cotonneuses (Pole), Marc Leclair déploie ici des trésors d’imagination et de poésie musicale avec justesse et à propos. Volupté et rêverie sont ainsi les maîtres-mots de cet opus à la trackliste révélatrice (1er jour, 33ième jour, 64ième jour …), une création musicale où chaque ligne mélodique évoque une déambulation passionnée au cœur du liquide amniotique, le nord américain parvenant à transmettre cette douce sensation d’écouter, les yeux grands ouverts, une échographie.

Le parallèle entre la complexification de la musique et la formation du corps de l’enfant semble être l’un des piliers de cette conception sonore : les sons prennent peu à peu corps, en même temps que la morphologie de l’enfant se dessine. Les beats se multiplient, les rythmes se brouillent au même rythme que les organes s’ébauchent, prennent formes : là où ne résidait que de simples et éparses blips & clicks se dessine peu à peu toute une structure enchevêtrée, solide et pourtant en perpétuel mouvement. L’électronique n’est pas ici le seul vecteur de ces mutations habiles puisque on y croise également une ligne de guitare (150ième jour) et une multitude de sons concrets (orage 114ième jour, cours d’eau dans 85ième jour …), soit autant de références (déférences ?) ouvertes aux éléments, aux cycles naturels et à leur immuabilité.

Somme des travaux, goûts et influences de Marc Leclair, Musiques pour trois femmes enceintes s’offre comme un voyage au cœur de ses univers foisonnants, de la house (sur la seconde moitié de l’album) à l’electronica. Expérimentations et mélodies naïves se télescopent, se mélangent et se confondent (180ième jour), lissant peu à peu les contours d’une ébauche en constante mutation et dont l’avenir se dessine sous nos yeux ébahis. Un disque organique par essence, électronique par définition : magnifique.

Chroniqué par Oropher
le 25/05/2005

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters