Accueil | dMute

Venetian Snares

: Rossz Csillag Allat Született



sortie : 2005
label : Planet Mu
style : Breakcore symphonique

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Sikertelenseg
02/ Szerencsetlen
03/ Ongyilkos Vasarnap
04/ Felbomlasztott Mentokocsi
05/ Hajnal
06/ Galamb Egyedul
07/ Masodik Galamb
08/ Szamar Madar
09/ Hiszekeny
10/ Ketsarku Mozgalom
11/ Senki Dala

Ce début d’année 2005 démarre sur les chapeaux de roue pour Planet Mu, puisque après les sorties remarquables (à défaut hélas d’être remarquées) de Phthalocyanine, de The Gasman et il y a quelques jours de l’excellent premier album de Chevron, c’est au tour de Venetian Snares, l’ambassadeur du label de faire parler de lui…

D’album en album son style ne cesse d’évoluer, passant d’une IDM abrasive à des sonorités breakcores triturées, tout en revisitant des samples de ragga et même de Britney Spears.
Cependant au rythme de trois albums par an, tout laissait à penser que Venetian Snares ne réussirait pas à se renouveler. Et pourtant si, puisque cette fois-ci le Monsieur opère en maestro dans l’instrumentation classique. L’album s’ouvre ainsi sur quelques notes de piano égarées avant de laisser place à un violon tourmenté et à une ambiance "hitchcockienne". Mais au bout d’une minute d’écoute, la jungle déconstruite et les claps métalliques reviennent au galop. D’ailleurs, l’un des aspects qui caractérise cet album est sans nul doute son côté cinématique, et Felbomlasztott Mentökocsi aurait sûrement pu figurer sur la bande originale de Requiem for a Dream. Mais pas de panique pour les fans, la violence des déflagrations de beats coutumières au canadien ne fait pas défaut à cet album, puisque sur chaque morceau elles viennent bousculer la mélodie, pour n’en faire que mieux ressortir le rythme et la démence.
Ceux qui ont été charmés par les ambiances du Chaos Theory, d’Amon Tobin feraient bien de jeter une oreille sur Rossz Csillag Allat Született Celui-ci est moins sombre, moins tribal et a du coup beaucoup plus d’énergie à revendre.
Mais Venetian Snares, ce n’est pas non plus que des breaks agressifs, puisque sur cet album il va jusqu’à nous offrir un morceau léger d’electronica, Hiszékeny, proche de Montag ou Mùm.
Certains trouveront peut être à redire sur le sampling parfois trop conventionnel, mais marié à cette symphonie, le résultat reste tout de même excellent.

Il y a quelques semaines, Venetian Snares sortait un EP chez Sublight au doux nom de Winnipeg Is a Frozen Shithole et dans trois mois ce sera au tour de Meathole de paraître chez Planet Mu
Ne cherchez plus à comprendre comment Aaron Funk réussi ce tour de magie… écoutez, sans vous poser de questions, et appréciez ce très bon album qu’est Rossz Csillag Allat Született


Ecoutez Hajnal



Chroniqué par Antoine
le 31/03/2005

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Filth
(2009)
Planet Mu
Breakcore / Acid
My Downfall (Original Soundtrack)
(2007)
Planet Mu
Breakcore symphonique
Chocolate Wheelchair
(2003)
Planet Mu
Electronica / Drum n'bass / Noise



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mar. 11/12 - Blog
Les oubliés de 2018
sam. 17/11 - Blog
Skence - Gravity
dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters