Accueil | dMute

Apparat

: Can't computerize it EP



sortie : 2004
label : BPitch Control
style : Electro-tech / Electro hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/Can't computerize it
02/Hot
03/Cheap Thrills
04/Funk is something else

Apparat est, avec Marco Haas aka T.Raumschiere, le boss du label allemand Shitkatapult. Il nous avait séduit en 2004 avec l'album Duplex, véritable bijou d'electronica sensible. Il débute 2005 en fière forme avec un maxi plus physique : Can't computerize it.

Can't computerize it fait l'objet d'un stretching intensif. Sa base, dans l'air du temps, celui d'un entre-deux, entre warm-up et peak time, entre electro-tech et syncope electro hip-hop, est bousculée dans des dérapages incessants. Le kick appuyé d'une basse répétitive, insistante, et d'une guitare électrique d'un traitement tout à fait similaire à celles du Trashscapes d'Ellen Allien (logique, il a conçu Berlinette avec elle et les Smash TV), pourrait suffire. Mais le producteur esquive la linéarité par des coups de butoir joyeusement pervers, désarçonne le sample vocal par des scratches incessants, et remodèle ainsi les textures dans l'invention d'un groove instable et jouissif.

Une fois la méthode exposée, il ne reste plus qu'à la décliner : voici Hot, avec plus en avant les échos mélancoliques, très allemands, qui guettaient déjà sur la track précédente. Rythme et basse profitent de ce que l'esprit plane dans ces échos pour suivre des décalages plus prononcés encore.

Cheap Thrills est peut-être la synthèse la plus efficace, et la plus représentative de ce son particulier. Rythmique et basse commencent par prendre en charge vos jambes, puis de nouvelles sonorités lumineuses font monter la tension, la canalisent, mais jamais ne la libèrent. C'est un electro hip-hop progressif, qui ne s'arrête pas de monter ; le DJ aura à capitaliser cette tension accumulée du danseur, utiliser cette track qui joue sur la limite, sur la promesse qui tient en haleine.

Funk is something else : en effet, "le funk est autre chose". Mais Apparat est ici groovy, voire chaleureux, à sa façon toute germanique d'un dancefloor intello. Ce qui constitue un paradoxe en apparence seulement, puisque s'il n'a pas su "computerizer" le funk, il aura "funkisé" ses machines. Si vous étiez réticents au côté pop de Berlinette, en voici en quelque sorte la version tracky, plus rude, plus minimale, une electro-tech aux pulsations solides et aux gimmicks planants.


Chroniqué par Guillaume
le 02/02/2005

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Mash-up
#3 Apparavchehirliat - Le monde brille pour tout le noise (44 soleils Version)
Krieg Und Frieden (Music For Theatre)
(2013)
Mute Records
Score / Electronica
Things to be frickled
(2008)
Shitkatapult
Electro
Arcadia EP
(2008)
Infiné
Techno-pop
Walls
(2007)
Shitkatapult
Electro-pop Atmosphérique
Reportage
(01/10/2006)
@ Géode
Berlin, Montreal, Tel Aviv
(2006)
Shitkatapult
Electro-tech
Tttrial And Eror
(2002)
Shitkatapult
Electronica/IDM
Duplex
(2003)
Shitkatapult
Electronica



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters