Accueil | dMute

Fred Lonberg-Holm

: Dialogs



sortie : 2004
label : Emanem
style : Musiques improvisées

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Dialog 1
02/ Dialog 2
03/ Dialog 3
04/ Dialog 4
05/ Dialog 5
06/ Dialog 6
07/ Dialog 7
08/ Dialog 8

Usant du même stratagème que Nigel Kennedy – celui d’électriser un instrument le plus souvent dévolu au classique –, mais animé, semblerait-il, par une démarche inverse – vendre le moins de disques possible -, Fred Lonberg-Holm nous renseigne, avec Dialogs, sur les mille et une façons de torturer un violoncelle en huit improvisations choisies.

Préparé, l’instrument a des allures de prototype : microphones ou mini enceintes viennent grappiller quelques centimètres carrés de bois et, par là même, multiplier les échappatoires possibles au convenu en musique. Car tout comme l’instrument qu’il s’apprête à utiliser, les intentions du violoncelliste n’ont rien d’orthodoxe, proches, par exemple fantaisiste et imaginaire, de la manière qu’aurait The Ex d’envisager un concerto d’Haydn.

Ainsi, Dialogs aborde des expériences sonores et improvisées, à grand renfort de larsens, feedbacks ou effets sonores rugueux et démontés. L’archet décide d’harmoniques tordues et déconcertantes (Dialog 7), opposées parfois aux rendus secs et ronds des pizzicati (Dialog 3). Dissemblables par le traitement sonore qu’on leur impose, ces derniers n’ont en commun que leur origine : la source frénétique, implacable et flirtant parfois avec la rupture (Dialog 5), qui les génère.

Puisqu’il n’est pas dans l’idée de Lonberg-Holm de servir la mélodie, les plaintes qu’il obtient de son instrument, véritables preuves audibles des sévices qu’il lui inflige, gagnent sans arrêt en fantaisie. Jouant avec les mécanismes acoustiques qu’il a mis en place, accueillant favorablement jusqu’aux parasites(Dialog 1), ou estimant l’effet sonore procuré par les rebonds de l’archet sur les cordes (Dialog 8), rien n’empêche non plus le musicien d’évoquer, via citation, un Beethoven égaré en pleine lande irlandaise (Dialog 7).

Tout à la fois exemple réussi d’improvisations en solo et pièces ardues d’élucubrations sonores, Dialogs fait la connexion entre le libre-arbitre décidé pour l’interprète - l’improvisation comme postulat de départ – et une réflexion sérieuse apportée au souci d’aborder sur un ton original l’amplification et l’enregistrement. Une faveur concédée sans qu’en découle pour autant le moindre compromis.

Chroniqué par Grisli
le 31/01/2005

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 30/11 - Blog
Toàn - Volta No Vento
sam. 14/11 - Chronique
Laëtitia sheriff - Stillness
mer. 11/11 - Blog
Foxeagle - Waves on Water
mer. 28/10 - Blog
#26 : L'Enfance Rouge
dim. 18/10 - Blog
#21 : Cocon
sam. 17/10 - Chronique
Autechre - SIGN
sam. 10/10 - Chronique
Loving - If I Am Only My Thoughts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters