Accueil | dMute

Burton Greene

: Live at Grasland



sortie : 2004
label : Drimala
style : Jazz

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Calistrophy
02/ Angels
03/ Sylosophy (digitalville)
04/ South Florida Odyssey Suite: 12,733 Shopping Malls
05/ South Florida Odyssey Suite: Florida Summer Odyssey
06/ A Cozy Veggy Soup
07/ Gnat Dance
08/ In The Footsteps of the Bratslav

Animateur historique du free jazz, Burton Greene a su éviter l’impasse de l’acharnement ou de la simple redite en s’intéressant, dans les années 1970, autant à l’œuvre de Bartok qu’à la musique médiévale. Répétant à l’envi que, pour lui, "jouer libre signifie pouvoir, aussi, jouer Mozart", le pianiste a sans doute trouvé la recette pour exister encore et compter toujours : mêler ses acquis classiques à l’improvisation la plus inspirée.

Aujourd’hui, Live at Grasland nous donne la preuve de cette manière de faire. Evoquant les grands noms de pianistes contemporains (John Cage sur Calistrophy, James Tenney sur In the footsteps of the Bratslav ou encore Morton Feldman sur Florida Summer Odyssey), Burton Greene n’en oublie pas pour autant ses premières amours que sont les improvisations tourmentées (Sylosophy (digitalville)) et les compositions torturées (12,733 Shopping Malls).

Venant apaiser une autre obsession du compositeur - celle qu’il voue aux mélodies doucereuses, voire enrobées, South Florida Odyssey Suite débute par l’interprétation gracile d’un thème qu’aurait pu signer Gershwin, rapidement contrecarré par une divagation musicale frénétique et possédée. Le tout étant de faire accepter à l’auditeur aussi bien la complainte désabusée du pianiste de bar (A Cozy Veggy Soup) que les errements majestueux du créateur angoissé (Gnat Dance).

Et Burton Greene y arrive, sereinement. Ayant compris depuis longtemps qu’on ne gagne rien à distinguer l’érudit du sauvage, il convainc à nouveau aujourd’hui. L’érudit a approfondi ses connaissances ; le sauvage a encore gagné en troubles ; Burton Greene laisse faire, et en profite.

Chroniqué par Grisli
le 25/01/2005

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Bloom In The Commune
(2007)
ESP
Jazz
Ins And Outs
(2006)
CIMP
Jazz



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters