Accueil | dMute

Pillow

: Pillow



sortie : 2005
label : Carte Postale
style : Post-rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Higher
02/ Enjoy
03/ Corner Fire
04/ Venezia
05/ Birth Dead
06/ As You Want
07/ Discotek
08/ Little Slow
09/ Allah Deus
10/ Star Guitar

Les albums sur lesquels se trouve un « tube » se divisent généralement en deux catégories. D’une part, celle où le « tube » écrase complètement le reste de l’album tant il lui est supérieur. D’autre part, celle où le « tube » est, au contraire, comme l’accomplissement de l’album dans la mesure où il semble émerger naturellement de l’ensemble.

Pillow, le premier album du groupe, appartient, c’est incontestable, à la seconde catégorie. Le « tube », c’est Discotek, une synthèse parfaite de tous les éléments qui constituent l’album : des mélodies parfois captivantes et souvent entêtantes que porte une rythmique directe et efficace. Ainsi, Discotek apparaît comme un condensé de Pillow qui permet de pénétrer d’un coup dans leur monde et de commencer à saisir ce qui en fait la spécificité. Construit à partir d'une ligne de basse et d'un beat électro, le morceau atteint finalement à une forme de disco survoltée où l'acoustique, le delay et la saturation s'accordent pour produire un mélange rare de groove-rock terriblement efficace.

La musique de Pillow ne saurait cependant se réduire à Discotek. Pour caractériser en partie leur style, plutôt que de progression, il conviendrait sans doute de parler de conversion de l’atmosphère : les morceaux évoluent moins qu’ils ne se transforment pour laisser exploser une musique qui substitue à la mélodie le riff (comme sur Corner Fire ou Allah Deus).

Si la mélancolie domine des morceaux comme Birth Dead ou Little Slow, et une tendance plus « pop » des morceaux comme Venezia ou As You Want, par exemple, Star Guitar, qui clôture l’album en rompant avec le format court des autres titres, tout en jouant sur les mêmes ressources, s’en distingue nettement. En effet, en se laissant plus de temps, Pillow montre un autre visage : le visage d’un groupe qui, en multipliant les variations et les retours en arrière fait entendre, dans toute sa richesse, le talent qui est le sien.
Prometteur…

Chroniqué par Jérôme Orsoni
le 20/12/2004

Partager cet article :





1 commentaire

par JJ Man (le 10/03/2007)
Malgrè l'absence de parole, les musiques sont vraiment captivantes, c'est impressionnant !!
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters