Accueil | dMute

Hood

: The Lost You



sortie : 2004
label : Domino
style : Post-rock / electronica

achat/téléchargement

Tracklist :
1. The Lost You
2. You Can't Breathe Memories
3. The Rest Of Us Still Care
4. By Island Lake (excerpt)
5. Over The Land Over The Sea

Revoici mes chouchous de Leeds pour un ep, The Lost you, qui précède la sortie du nouvel album, Outside Closer à venir sur Domino records le 17 janvier 2005.
Un retour automnal avec cet ep qu’illustre parfaitement la pochette bucolique de l’album aux teintes oranger, figurant un splendide arbre paré d’un manteau de feuilles mordorées.

Hood nous avait offert en 2001 le très bon Cold House, qui combinait brillamment expérimentations electronica et langueur mélancolique post rock. Après la double compilation parue l’année passée, et des collaborations diverses, (dernièrement avec un très beau titre You shins break my heart sur le Themselves Split sorti chez Rocket Racer cet été) Hood continue son parcours sans erreurs: le premier titre éponyme débute en effet sur une boucle passée au hachoir, qui nous laisse penser que le groupe reste acquoquiné (on ne s'en plaindra pas) au hip hop improbable de cLOUDDEAD …ce que confirmera le dernier titre du ep. Ce premier morceau n’augure pourtant pas vraiment de la suite , que l’on découvre avec bonheur assez variée : du post rock gorgé de chœurs maltraités sur You can’t breath memories, à l’indie pop noisy de The rest of us will care, au final magnifique, peut-être le plus "hoodien" de ces 5 titres, sans oublier l’étonnante miniature instrumentale By island lake », illuminée de violons poignants . Le dernier morceau de The Lost You, inattendu, ouvre même de nouvelles perspectives au groupe : nappes ambiantes, choeurs lointains (d’enfants japonais peut-être), guitares mélancoliques , et la présence bienvenue de Why? et de Dose one dont la voix subit un cut up jouissif pour un morceau qui rappelle leur compagnon de label, Four Tet.

Un ep traversé du chant mélancolique de Adams, escorté de chœurs vacillants, de lignes de guitares distordues ou limpides, d’effets de réverb et de delays qui enveloppent la musique d’une sorte de mélancolie flottante tout au long de ces cinq tracks. Mais subsiste toujours cette indéfectible lumière qui perce à travers des textures parfois fragiles et évanescentes :car la musique de Hood est comme cet arbre splendide sur la pochette dont les feuilles rayonnantes semblent malgré la venue de l’automne éternellement accrochées aux branches.


Hood nous plonge avec ce formidable ep dans une musique cotonneuse, baignée d’échos, de vocaux triturés, de sons en suspension, desquels émane toujours une impression enivrante de liberté. Une musique hors carcan, inusable, rare. Enchanteresse.




Chroniqué par Imogen
le 16/12/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Outside Closer
(2005)
Domino
Post-rock / electronica
Interview avec Hood
(Janvier 2005)

Compilations 1995 - 2002
(2003)
Misplaced Music
Indie Rock/Post Rock/Experimental
Singles compiled
(2003)
Misplaced Music
Indie rock/Post Rock/Experimental
The Cycle of Days and Seasons
(1999)
Domino
Post-Rock/Electro
cold house
(2001)
Domino
Post Rock / Electronica



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters