Accueil | dMute

9th Cloud

: A Monkey in a Yellow Hat



sortie : 2004
label : Key On A Records
style : Abstract Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Slow Rush
02/ My Life's an Interlude
03/ I Need It
04/ Soldiers of Your Mind (feat. Rio)
05/ Une Ame Sensible
06/ A Blend of the Purest
07/ Vinyl Maniac
08/ Les Mondes Visibles
09/ Indigo, Block Six
10/ U Know (feat. Rio & MC Runigga)
11/ F

Le célèbre distributeur français La Baleine se lance dans la périlleuse aventure des maisons de disques en fondant le label du même nom et en signant ce premier album de 9th Cloud : A Monkey in a Yellow Hat.

Si 9th Cloud est issu de la scène hardteck, celui-ci a surtout été bercé par les sonorités abstract hip-hop des maîtres du genre. DJ Shadow, DJ Krush et DJ Cam, s’imposent donc comme les trois références du Français.
A l’heure où la plupart des groupes français d’abstract nourrissent leur beat d’expérimentations électroniques, de click'n'cuts et de lignes de synthé déconstruites, 9th Cloud opère de manière plus simple pour offrir une âme à sa musique. Posé, pour ne pas dire contemplatif, l’abstract hip-hop de 9th Cloud s’entrelace avec le jazz qui s’exprime à travers le saxophone du sympathique morceau, A Blend of the Purest et de Oh Dam Dam, la contrebasse de Les Mondes Possibles ou la douce ligne de piano de My Life Is an Interlude.
Mais le problème avec ce genre d’album est qu’il devient très vite répétitif ou qu’il peut provoquer une impression de déjà-entendu. C’est hélas ce qui se produit sur certains titres, qui malgré un travail de production minutieux, sont un peu trop linéaires. Heureusement, un morceau comme You Know rattrape le tire grâce au featuring de Rio et MC Runiga et à sa rythmique drum'n'bass plutôt prenante. On notera également le morceau de clôture de l’album, Don’tro et ses scratches jouissifs ou Soldiers of Your Mind sur lequel on retrouve une nouvelle fois Rio et sa voix soul et chaleureuse.

N’ayant pas la prétention de renouveler le genre, ni de faire mieux que ses prédécesseurs, 9th Cloud offre quinze titres hypnotiques sans artifices pour un album qui s’écoute avec plus de plaisir que d’intérêt.

Chroniqué par Antoine
le 24/11/2004

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters