Accueil | dMute

Jimmy Edgar

: Bounce, Make, Model



sortie : 2004
label : Warp
style : IDM / Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/I wanna be your STD
02/Beau
03/LBLB Detroit
04/Uniform (Citation)
05/Sheer, make, serve
06/Inner citee color reprise

Une nouvelle sortie Warp est toujours un petit événement en soi, à tort pour certain aujourd’hui que le sacro-saint label mythique s’intéresse au rock ou au folk, à raison pour d’autres, le flair de son (désormais unique) fondateur restant entier, même après 15 ans d’activisme.

Soit donc Jimmy Edgar (alias Morris Nightingale alias Kristuit Salu alias Michaux …), né et élevé à Detroit, rejeton illégitime des friches industrielles et de la techno, du hip hop et autres street beats mâtinés de jazz ou d’IDM, qui, après un premier album très remarqué (My Mines I sur M3rck en 2002 sous la double étiquette Kristuit Salu Vs Morris Nightingale) et un ep en début d’année (Access Rythm sur Warp) revient sur le devant de la scène avec un mini album fidèle dans l’esprit et dans la construction à ses précédents travaux.

Sous un artwork minimaliste et classieux (signé comme il se doit par les Designers Republics) se cache une production « electro-IDM-hip hop » au son cristallin et aux breaks millimétrés, avec toujours en fond cette approche new funk, héritage assumé d’une techno retravaillée et décomposée à l’extrême, une sorte de rencontre improbable entre Metro Area et Prefuse 73, entre Akufen et Dabrye. Le jeune (20 ans) et prolifique trublion choisit … de ne pas choisir entre une approche dancefloor aux constructions toniques et une écriture destructurée, syncopée des rythmes, intégrant le tout dans un maelström goutû et personnel, catchy et minimaliste.

Le kid de la Motor City, ainsi débarrassé des convenances de genres et des « impératifs » de bon goût, dévoile aujourd’hui ce qui est certainement son projet le plus abouti, tant dans la forme que dans le fond. A coup de bleep & click et de nappes finement ciselées, intégrant à merveille des voix (l’excellent I wanna be your STD) ou des réminiscences soul (LBLB Detroit), Edgar peaufine avec rigueur et à propos son nouvel opus et nous gratifie ainsi d’une pépite … Warp still rules !

Chroniqué par Oropher
le 10/11/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Color Strip
(2006)
Warp
Electro / Hi-tech jazz-funk
Access Rhythm ep
(2004)
Warp
Hip hop /electro



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
mar. 11/09 - Chronique
Animal Collective - Tangerine Reef
mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters