Accueil | dMute

Dj Slade

: Demo



sortie : 2004
label : Autoproduit
style : Abstract Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Hiroshima
02/ Ghostyle
03/ Exonerable
04/ Comme bon me semble
05/ From da space
06/ Koule
07/ 3ayonne

Parmi les quelques démos que l’on peut recevoir, il s’en trouve parfois quelques unes qui retiennent tout particulièrement notre attention. Le cd de démo de Dj Slade est de celles-ci.

Infographiste passionné de musique et s’attelant à la production depuis 5 ans, Slade, armé de son pc et s’essayant également à la guitare, au piano ou aux percus, déroule tranquillement un univers personnel où résonne un abstract hip hop inventif et frais, à la croisée du breakbeat, de l’electro, du hip hop et d’univers oniriques personnels savamment transcrits.

Invitant là un accordéon qu’il jouxte au fameux « Nique la Police », intégrant ici un beat drum’n’bass, samplant même le thème d’une fameuse trilogie traitant d’un anneau « magique », Slade prend plaisir à créer, moduler, assembler ou distordre beats, harmonies et gimmicks. Constructions simples et efficaces, rythmes soutenus, ambiances voluptueuses ou plus arides, le style est certes déjà balisé par des illustres prédécesseurs mais Slade conserve malgré tout une identité propre qui lui rend hommage.
Loin des productions obscures et tristes qui caractérisent souvent ce style, le Dj opte en effet plutôt pour des compositions moins atmosphériques, plus « énergiques », aux basses rondes et souples, lorgnant ainsi ouvertement vers les influences électroniques aux tempis plus enlevés. Les ambiances sont teintées de couleurs vives et chaudes, le recours à un breakbeat judicieusement dosé, à des chœurs remaniés ou à une ligne de guitare subtilement insérée achève de parfaire le tout et d’affirmer les multiples influences assimilées par Slade.

Si certains titres s’avèrent un cran en dessous des autres, reste une première démo révélatrice du talent du jeune homme et du plaisir qu’il a à composer. Un plaisir communicatif qui, espérons le, s’étendra jusqu’à arriver aux oreilles d’une maligne maison de disque …

Chroniqué par Oropher
le 27/10/2004

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters