Accueil | dMute

Dj Honda

: Best Of



sortie : 2004
label : Honda Recordings
style :

achat/téléchargement

Tracklist :
CD 1

01/ World Motherfucker (feat. Afrika Bambaata)
02/ El Presidente (feat. Jeru the Damaja)
03/ Constant Elevation
04/ Dat's My Word (feat. Redman)
05/ Gun Hold (feat. M.O.P)
06/ Out For The Cash (feat. Al Tariq, The Beatnuts, Fat Joe, Problemz

81 pistes, un double CD, des featurings de ce que la scène rap US compte de plus fameux (Gangstarr, KRS One, Afrika Bambaatta, De La Soul, Gravediggaz, Redman, Biz Markie, Al Tariq, Mos Def...), plus de 40 inédits. Voici un best of en forme de témoignage de la part d’un acteur aussi discret qu’incontournable, DJ Honda, b-boy par essence, producteur par passion.

Après s’être frotté quelques temps au turntablism au cours de championnats, le DJ japonais va rapidement se faire un nom et s’imposer comme un des producteurs les plus doués et les plus prolifiques des années 90, assénant un hip-hop efficace à coup de boucles imparables et d’instrus malignes, promptes à remuer n’importe quel séant. Auteur de nombreux albums aux Etats-Unis, au Japon ou en Corée depuis 1996, créateur de son propre label (Honda Rec.), d’une ligne de vêtements et de plusieurs shops de chaque côté du Pacifique, sa réputation n’est aujourd’hui plus à faire.

Ceci est donc un best of. Adepte de blindtest, fan de la première heure ou simple curieux y trouveront ainsi leur compte. Véritable démonstration, les titres se suivent et ne se ressemblent pas, l’homme s’adaptant à chaque MC, imposant sa touche sans sombrer dans une facilité répétitive et lassante, malgré le répertoire très classique dans lequel il évolue. Jouant de ses qualités de turntablist, imposant un beat sec et de lourdes basses sur une boucle de piano, de guitare, de violons... La recette a beau être connue, le résultat reste des plus plaisants.

Issu de multiples supports et de prises parfois un peu "à l’arrache", ce double CD est un joyeux bordel concentré 100% hip-hop, avec son lot de perles et de déceptions, de pistes trop courtes et de morceaux plus dispensables. Un double CD qui laissera malgré tout un sourire béat sur le visage de l’auditeur attentif, heureux de pouvoir se dire : "c’est pour ça que j’aime le hip-hop".

Chroniqué par Oropher
le 23/09/2004

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 14/11 - Chronique
Laëtitia sheriff - Stillness
mer. 11/11 - Blog
Foxeagle - Waves on Water
mer. 28/10 - Blog
#26 : L'Enfance Rouge
dim. 18/10 - Blog
#21 : Cocon
sam. 17/10 - Chronique
Autechre - SIGN
sam. 10/10 - Chronique
Loving - If I Am Only My Thoughts
mer. 07/10 - Chronique
Deftones - Ohms
dim. 04/10 - Chronique
Erik K. Skodvin - Anbessa
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters