Accueil | dMute

X makeena

: Death on the Wax



sortie : 2004
label : Foutadawa
style : Drum'n'Bass / Hip-hop / Ragga

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Jazzmatik
02/ Grappes égarées
03/ Terra Incognita
04/ Gong Ave (feat. Aiwa)
05/ Dreams & Stéréotypes
06/ Xperts
07/ Khuumin Khatiraan
08/ Long Shot
09/ Xtreme Long Shot
10/ Gratrev

Sans doute l'une des meilleures sorties 2004 dans l'hexagone. Composé de quatre personnes dont deux MC adeptes de la beatbox (ils ont même monté un projet commun ensemble, Sputter Shower) et de deux frères, (l'un aux machines, l'autre à la basse), X Makeena distille une drum'n'bass colorée de chants ragga hip-hop plus que furieuse par moment. Oui, mais pas seulement.

Death on the Wax est leur premier album sorti en avril 2004 sur le label rennais Foutadawa, structure où l'on retrouve également Percubaba, Yosh Dub ou encore les énergumènes de Strup X. Pour ceux qui connaissent ces artistes, vous aurez vite compris que Foutadawa aime les choses qui foutent une patate assez monumentale, et surtout en live. X Makeena ne déroge pas à cette règle.

En effet, Death on the Wax est une véritable boule de nerfs, breakbeat au ton jazzy sur Jazzmatik histoire de mettre l'eau à la bouche de l'auditeur et ragga hip-hop avec Grappes égarées. Terra Incognita nous emmène elle vers une drum'n'bass pure et dure escortée par les flows complémentaires de Vicking et Says, les deux MC. Tout ceci nous rappellant fortement Attila Project, autre collectif parisien de drum'n'bass.
Avec Gong Ave, on rentre plus dans un univers trip-hop/hip-hop avec la participation plus qu'excellente d'Aïwa.

Ne pas croire qu'il n'y pas de moments de repos (bien mérités). Le méditatif Khuumin Khatiraan ou le reposant Gratrev vous le prouveront avec pour le premier des chants mongoles et une petite guitare très pudique superposés à une rythmique façon beatbox. Pour le second, un downtempo hypnotique où se croisent percussions, nappes mélodieuses et beats électro. On se repose et en plus c'est ludique (!).

Death on the Wax fait l'effet d'une bombe dans ce paysage drum'n'bass/fusion français encore pauvre. X Makeena impréssionne mais éblouit encore plus en live.

Chroniqué par Pachouille
le 11/09/2004

Partager cet article :





1 commentaire
http://labelleachier.propagande.org
par alheo (le 23/05/2007)
découvert sur le tard en première partie de FFKK au Trabendo, X Makeena nous a collé une claque sonovisuelle.
son énorme, grosse présence scénique et performances, ça s'écoute, se danse, se regarde on en veut encore.
de la tuerie x)
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
mar. 11/09 - Chronique
Animal Collective - Tangerine Reef
mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters