Accueil | dMute

Hexstatic

: Rewind



sortie : 2000
label : N-Tone
style : Funk télévisuel

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Rewind Intro
02/ Communication Break-down
03/ Deadly Media
04/ Ninja Tune
05/ Kids Can Dance
06/ Vector
07/ Horn
08/ Robopop
09/ Auto
10/ Machine Toy
11/ Bass Invader

Premier album du duo Hexstatic : mélange détonnant de funk et de samples télévisuels.
Et comme les deux bonhommes pratiquent le veejaying à haute dose : le CD audio est accompagné d'un CD-Rom pour apprécier la version vidéo de chaque morceau ...

Pour Hexstatic, la musique est ludique (comme le prouve la pochette de leur mix Solid Steel), festive et pas très sérieuse : le morceau d'introduction est un message d'attente, nous expliquant que le show est interrompu pour raisons techniques mais reprendra bientôt ... heureusement pour nous !
Ensuite la mélodie propre au duo s'installe avec Communication Break-down : des samples (voix, modem, téléphone, ...), des nappes aux synthétiseur, et un rythme dynamique. Pas étonnant que Hexstatic soit produit par N-Tone, le sous-label expérimental de Ninja Tune ! Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, le tout reste parfaitement harmonieux.
Par exemple, Auto est une véritable démonstration de ce que l'on peut faire à partir de bruits mécaniques, tout en restant esthétique; ou bien Ninja Tune conte l'histoire hilarante de ninjas peu crédibles; enfin Bass Invader (allusion à Space Invader) est une réussite tant par le groove que par la mélodie.

Mais pour mieux comprendre l'esprit tortueux de Stuart et Robin, il faut se référer au CD-Rom et admirer les combats de ninjas déjantés (Ninja Tune), les images d'Atari (Bass Invader), l'électroménager en vadrouille (Machine Toy), les crash tests automobiles (Auto), ...
Et ces court-métrages ne constituent pas un plus : ils font entièrement partie des productions de Hexstatic.

Un OVNI parmi les OVNI : premier disque audiovisuel à ne pas manquer, qui rappelera parfois Herbie HANCOCK façon Rockit.

Chroniqué par Anome
le 12/08/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Master View
(2004)
Ninja Tune
Electronica Audiovisuelle
Listen & Learn - Solid Steel
(2003)
Ninja Tune



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters