Accueil | dMute

Le Kit

: Live @ Casino Luxembourg



sortie : 2004
label : Le Kit Corporation
style : Electronica / IDM

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Nova (revisited)
02/ Mr click
03/ Nano/beat
04/ Inexorablement

« Le Kit est une structure de concert modulaire et adaptable suivant l’endroit et/ou les besoins de l’auditoire »
Non sans humour, Le Kit file donc la métaphore sur le papier pour nous présenter une démarche qui dans le cadre du live, offre sans doute une certaine souplesse et fraîcheur à l’exercice, promettant ainsi un live différent à chaque fois.
A l’écoute de ce set improvisé enregistré au Casino Luxembourg, et offert gracieusement aux internautes par le weblabel du Kit corp. (le cover est en plus téléchargeable !), on est d’emblée rassuré: la musique elle, n’est pas en kit ! Pas de mode d’emploi fastidieux pour tenter de comprendre le fonctionnement d’une électronique absconse, rien d’autre à faire qu’à se laisser porter par une electronica/IDM souvent minimaliste mais jamais avare d’elle-même.
Synthé korg, guitares, pédales d’effets groovebox etc... sont ainsi requis dans un set qui semble tout entier dévoué à la cause du beat, souvent minimal mais non linéaire, associé aux bleeps, clicks, et autres discrètes ébauches mélodiques.
Le premier titre est aussi le plus mélodique: des voix masculine et féminine chuchotent des bribes de phrases sur un tissu électronique au beat économe, mais non figé, agrémenté de sons divers, instaurant ainsi un climat étrange et onirique propice à une douce léthargie... et si, alors que les morceaux s’enchaînent, le beat se fait parfois plus dur et plus rapide (proche parfois de l’electro allemande ), l’auditeur demeure dans cet état de léger flottement agréable, jusqu’au dernier morceau, inexorablement : la cadence ralentit d’abord, les notes de guitare se font plus présentes, une voix masculine réapparaît background, une ambiance un peu menaçante s’instaure, le beat s’alourdit, s’accélère à nouveau, faisant évoluer le set vers une electro dark saturée hypnotique et captivante pour un final aussi brusque qu'explosif !
Les quatre morceaux peuvent ainsi être considérés comme 4 variations nées d’une racine commune : une electronica cérébrale et fluide au groove pointilliste, bref du meilleur goût !
Une découverte qui nous fait attendre les premières « vraies » sorties du label avec impatience !


à télécharger ici


Chroniqué par Imogen
le 29/07/2004

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
sam. 11/02 - Chronique
Taylor Deupree - Somi
mer. 08/02 - Blog
Stepart - Playground
dim. 22/01 - Blog
dMute recrute
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters