Accueil | dMute

Boards of Canada

: Music Has The Right To Children



sortie : 1998
label : Warp
style : Electronica

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Wildlife Analysis
02/ An Eagle In Your Minde
03/ The Color Of The Fire
04/ Telephasic Workshop
05/ Triangles & Rhombuses
06/ Sixtyten
07/ Turquoise Hexagon Sun
08/ Kaini Industries
09/ Bacuma
10/ Roygbiv
11/ Rue The Whirl
12/ Aquarius
13/

Twoism, premier mini album du duo écossais de Boards Of Canada sortit en 1995, avait retenu l’attention de beaucoup : une electronica étrange et aérienne, qui, pour une fois, ne se contentait pas d’enchaîner des performances expérimentales techniquement hallucinantes, mais ajoutait à l’électronique warpienne de l’époque, mécanique et glaciale, une chaleur romantique fort bienvenue.

Essai confirmé, avec ce Music Has The Right To Children, qui est considéré comme l’une des meilleures sorties du mythique label anglais par pas mal de gens. Il suffit d’une seule écoute pour se rendre compte à quel point le son des Boards Of Canada considère l’electronica à sa manière, explorant des pistes musicales originales, et finalement assez minimalistes.
Pas de performance technique ici, juste ce qu’il faut de sons bidouillés et de beat déstructurés, le fait est que chaque morceau de cet album est une ambiance à lui tout seul…Et quelle ambiance !

Les nappes aériennes et éthérées de An Eagle In Your Mind se déroulent sur un beat hip hop qui se dévoile progressivement, Telephasic Workshop envoie une mélodie simpliste sur une rythmique purement electronica, Sixtyten multiplie les samples accrocheurs sur une basse bien ronde… Les morceaux se succèdent de façon homogène, varient véritablement les univers tout en gardant une texture sonore identifiable entre mille. Mention spéciale et personnelle pour l’incroyable Aquarius, à la montée douce, progressive et enivrante.

Que dire de plus, Music Has The Right To Children est un album que tout amateur de musique électronique (au sens large du terme) se doit d’avoir au moins écouté, au mieux en sa possession. Parfois minimaliste, mais chargé d’émotion, zen et apaisant au sens propre du terme, les qualificatifs manquent pour décrire cette expérience musicale réjouissante pleine de surprises, et à la profondeur rarement égalée dans ce domaine. Un disque majeur.


Chroniqué par WakMc
le 24/06/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Tomorrow's Harvest
(2013)
Warp
Electronica
The Campfire Headphase
(2005)
Warp
Electronica
Geogaddi
(2002)
Warp
Electronica
Twoism
(1995)
Warp
Electronica / ambient / expérimental



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters