Accueil | dMute

Xela

: Tangled Wool



sortie : 2004
label : City Centre Offices
style : Folktronica

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Softness Of Senses
02/ Smiles And Bridges
03/ You Are In The Stars
04/ Drawing Pictures Of Girls
05/ Through Crimson Clouds
06/ Quiet Night
07/ So No Goodbyes
08/ The Eyes Sparkled And She Walked Away

Second album solo pour John Twells aka Xela. Anciennement chez Neo Ouija, il signe cet album chez le prolifique label allemand City Centre Offices, tout comme son autre projet Yasume (véritable claque electronica l'année dernière !).

Première remarque, Tangled Wool ne ressemble aucunement à son prédécésseur For Frosty Mournings and Summer Nights. Fini l'ambiant et le côté expérimental. Ici, on fait place à la guitare, folk, romantique, enivrante... Aucun titre n'en est exempté excepté la dernière piste The Eyes Sparkled And She Walked Away, qui nous rappelle délicieusement Where We're from the Birds Sing a Pretty Song. Soft electronica élaborée à la perfection, du grand grand bonheur pour les oreilles. C'est dans ces moments là qu'on se dit " vivement le prochain Yasume", tout bêtement.

Xela prouve donc qu'il est capable de "flamber" dans 2 styles différents malgré, il est vrai, le manque de contraste certain sur cet album. Sans doute la seule fausse note. Si minime donc tant pardonnable ;).
Les amateurs de ballades romanesques et de mélodies mélancoliques y trouveront leur compte. Ceux qui adulent l'electronica aussi puisque le mélange des deux est quasi-omniprésent et conçu de manière admirable.
Que ce soit le cinématographique You Are In The Stars ou le romantique Softness Of Senses, tout ici est fait pour transporter loin, peut-être même que vous arriverez à atteindre les étoiles...

Et bien une fois de plus City Centre Offices ne déçoit pas. Ca devient une habitude non désagréable. 2004 semble être un excellent cru pour eux. On les remercie tout comme on dit merci à Xela de nous offrir ce Tangled Wool




Chroniqué par Pachouille
le 31/05/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
For Frosty Mornings and Summer Nights
(2003)
Neo Ouija
Electronica



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters