Accueil | dMute

Radiohead

: Com Lag EP



sortie : 2004
label : EMI
style : Rock / pop / électro

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ 2+2=5 (Live at Earls Court)
02/ Remyxomatosis (Christian Vogel RMX)
03/ I Vill (L.A. Version)
04/ Paperbag Writer
05/ I Am a Wicked Child
06/ I Am Citizen Insane
07/ Skttrbrain (Four Tet RMX)
08/ Gagging order
09/ Fog (Again) (Live)
10/ Where

L'ami Thom Yorke le déclarait récemment ; il se verrait bien ne plus produire avec sa bande que des EP, maxis, 12", courts-formats, singles... Appelez ça comme vous voulez.
Alors étudions ce que ça donne en 2004, un EP d'un des derniers super groupes du rock, j'ai nommé, Radiohead.

Com Lag, à l'origine sorti uniquement au Japon mais en import chez nous (stratégie d'EMI pour faire monter le buzz ?), débute avec une version inédite de 2+2=5, qui ouvrait leur dernier album, Hail to the Thief. Cette déclinaison live est noyée dans les reverb fantomatiques qu'on a connu sur Kid A notamment, et change ainsi l'hymne immédiat en dérive expressionniste, gardant l'énergie de l'original mais libérant un espace permettant aux guitares de s'octroyer une liberté rageuse, pour finir sur un magma sonique enfiévré.

Christian Vogel (Super_Collider) emmène ensuite un Thom oppressé sur Remyxmotasis. Dans une transe bancale sur fond de bruits concrets, c'est un travail intéressant qui semble pousser l'idée obsessionelle de la chanson dans les derniers retranchements du format. Le jeu se calme avec le sensible I Will (L.A version), présenté sur le mode d'une ballade urbaine ambiguë.

Paperbag Writer est une curiosité grise, sans doute née d'expérimentations entre basse, boîte à rythme et samples (larsen, cordes graciles). Avec I Am a Wicked Child, Radiohead prouve une nouvelle fois que son extraordinaire talent est tout terrain, en servant la mélodie berçante du refrain dans un registre quasi-country, sans abandonner la singularité qui leur est propre. I Am a Citizen Insane est une autre déclinaison de climats rêveurs, habillé d'une douce poésie, venue de la répétitivité des kicks discrets et autres textures cycliques.

Four Tet, reconnu pour son electronica douce et bucolique, applique son talent à tisser un écrin asynchrone mais nuancé à Skatterbrain, où les erreurs et la déconstruction résonnent comme une boîte à musique rouillée et enchanteresse. Gagging Order est une pièce dépouillée, guitare sèche et chant, pour rappeler comment les dernières trouvailles de production du groupe n'on pas diminué sa capacité à raconter des histoires dans le plus simple apparat instrumental. Même démonstration sur le live de Fog, au piano, un conte vocal absolument sublime, un vrai moment intemporel enregistré pendant la dernière de l'émission d'Arte, "Music Planet 2Nite". Le disque pourrait s'arrêter là, laissant l'auditeur bouleversé, mais c'est avec le baroque que s'achève ce recueil, nous laissant sur les genoux à la disparition de l'atmosphère subliminale.

Cette réunion de faces B et de remixes marque la fin du contrat avec EMI, en même temps qu'un futur objet de culte pour les collectionneurs. Radiohead est désormais définitivement titulaire d'une routine de pop songs constantes dans leurs qualités, parfois terrassantes de sensibilité. Radiohead, qui s'essaie aux expérimentations, avec tantôt un certain talent technique, tantôt un vrai génie intuitif pour retranscrire par ce biais les mêmes émotions universelles. Radiohead, plus libre que jamais. Radiohead dont le potentiel, avec un tel champs de possibles, fait presque peur. L'avenir leur appartient.

Chroniqué par Guillaume
le 15/06/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Top
Bilan 2016
A Moon Shaped Pool
(2016)
XL Recordings
Pop
In Rainbows
(2007)
Autoproduit
Pop
Hail to the Thief
(2003)
Capitol
Rock
Kid A
(2000)
Capitol
Rock/electro
Pablo Honey
(1993)
Capitol
Rock
OK Computer
(1997)
Capitol
Rock
The Bends
(1995)
Capitol
Rock



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters