Accueil | dMute

Sweek

: The Shooting Star's Sigh...



sortie : 2004
label : Carte Postale
style : Post-rock

Tracklist :
01/ Summer Trip
02/ Microbacterium Leprae
03/ Everybody Takes the Plane
04/ Creutzfeld Jacob
05/ Things are Bigger Than They Appear
06/ James Piano
07/ New James

Sweek, jeune groupe de rock & roll Andennois... (on s'en fout? ok) Parlons donc de leur musique ! Du pur post-rock à sonorités nord-américaines inspiré par Godspeed You Black Emperor (atmosphères sombres et mystiques), Explosions in the Sky (plus enjoués), dérivant parfois du côté rustique écossais de Mogwai. Mais comment font-ils vous demandez-vous ? Douze mains habiles et six cervelles inspirées, et oui le calcul est vite fait, ils sont 6 membres dans le groupe usant des classiques guitares+basse+batterie, mais aussi d'un couple violon/violoncelle nous rappelant bien souvent à quel point les premiers albums de Godspeed You Black Emperor recelaient de magie. Et c'est de cette magie que Sweek s'est inspiré pour nous produire ce magnifique The Shooting Star's Sigh.

Sans faute, Sweek nous livre une atmosphère cinématographique risquée, décrivant tout au long de l'album une lente descente chaotique, une folie douce s'emparant des musiciens peu à peu. On commence ainsi par un Summer Trip mystique/envoûtant, comme suspendu au ronronnement d'une guitare lointaine. Puis l'on émerge peu à peu de ce "trip estival"... Microbacterieum Leprae, morceau rythmé et indécis, changeant 4 ou 5 fois de thème en moins de 10 minutes. Everybody Takes the Plane est une bouffée d'air frais, une euphorie rare dans le style : sa mélodie entrainante, son violon celtique, ses explosions de guitares, son énergie débordante, une belle montée d'adrénaline !
Puis vient Creutzfeld Jacob. Les sourires s'estompent, l'ambiance devient grave et lourde. Un fond sonore lugubre, des guitares froides, le violon prudent semble bien fragile dans ce chaos. Les samples de voix à la fin du morceau rappellent très franchement ceux utilisés chez GYBE...
Ce n'est donc pas un hasard si le morceau qui suit dure près de 17 minutes. Et ce n'est pas un hasard non plus si les sonorités nous rappellent également ces fameux Canadiens. Things are Bigger Then They Appear est un joli petit bijou made in Belgique, fait de mélodies tranchées, de montées joyeuses et de descentes profondes, d'explosions rageuses et d'accalmies salvatrices. À déguster sans modération.
Sans transition, mais comme pour reprendre notre souffle, James Piano est un morceau qui comme son nom l'indique est exécuté au piano. Mais comme son nom ne l'indique pas, ces deux minutes de piano sont loins de calmer nos nerfs. Stressante et perverse, la mélodie, digne d'un thème de Requiem for a Dream, accentuera ce sentiment de mal-être grandissant à l'écoute de ce disque.
New James... La tristesse, symbolisée entre autre par un violon larmoyant, hante le début de ce dernier morceau. Cette mélancolie, rongée par les instruments rock (en dépit des violon+violoncelle) se transforme peu à peu en révolte. Une révolte qui fait prendre tout son sens au thème précédemment joué au piano, qui cette fois-ci est interprété par le groupe dans son ensemble... Furie.
Et comme Sweek sont d'adorables belges (pléonasme?), ils nous offrent un morceau (pas très beaucoup) caché, que je vous laisserai découvrir de vous-même.

Certes Sweek ne révolutionne rien (quoique être à ce point qualitativement proche de GYBE est en soit une révolution en Europe), mais ils n'en sont qu'à leur premier album. Pour un coup d'essai, c'est une très belle réussite : Un groupe à découvrir d'urgence.

Chroniqué par BobtomPerchu
le 27/05/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
The Unbelievable Cinematic Crash
(2005)
Carte Postale
Post Rock



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters