Accueil | dMute

Lunatic Asylum

: The Way of the Sword



sortie : 2004
label : Wallkeys music
style : Breakbeat / Downtempo / Ambiant

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Hajime
02/ Otagai ni rei
03/ Katana o motte
04/Hateshi no nai Feat El infini
05/ Seisen (Jihad)
06/ Shomen uchi
07/ Mokuso
08/ shito Kokyu
09/ Waki gamae
10/ Satsubatsu na
11/ Higo no shi

Malice marketing ou hasard de calendrier ? The Hitman II : The Way of the Sword ("La Voie du Sabre" en VO), nouvel opus de Lunatic Asylum, arrive comme en écho avec Kill Bill, une autre histoire d'armes blanches que nous narre Tarantino au cinéma... Comparaison osée ? Pas tant que ça...

On retrouve ainsi chez les deux artistes une influence extrême-orientale déclarée, même si c'est la spiritualité asiatique, plus que l'ultra violence des arts martiaux, qui semble nourrir la musique du Français. Non que cet album soit exempt de toute énergie : les rythmes toujours pertinents, de la batterie d'Otagai ni rei aux snares acérés de Sensei (Jihad), s'intensifient particulièrement sur l'ultime piste, Higo no shi, où le "Hardcore Spirit" refait surface...

Plus généralement, les inspirations sont multiples tout au long du disque, et surtout parfaitement intégrées. Même si les références sont finalement peu explicites, The Way of the Sword renvoie autant à la narration cinématographique (précisons la remarquable progression des atmosphères, tout en cohérence), qu'à la transe pour l'importance des nappes (l'homme a un passé rave, du hit "The Meltdown" à des productions signées Dr Macabre).

Avec ce relatif éclectisme et l'évocation de contrées étrangères, on aurait pu craindre un essai boursouflé de clichés exotiques. Heureusement il n'en est rien, et c'est un ensemble abouti et maîtrisé qui s'offre à l'auditeur. D'ailleurs, si les titres des morceaux sont en japonais (ce qui limitera leur interprétation par votre serviteur;), c'est bien en français que sont les vocaux d'Hateshi no nai, seule composition qui accueille des vocaux, en l'occurence féminins (elle s'appellerait "El Infini") et décalés, accompagnés d'accords atemporels fleurant bon l'ambient. De quoi servir à merveille nos rêveries pré-estivales...

Chroniqué par Guillaume
le 19/05/2004

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



ven. 25/09 - Blog
Tapeworms - Funtastic
mar. 15/09 - Chronique
The Microphones - Microphones in 2020
sam. 05/09 - Chronique
Stand High Patrol - Our Own Way
dim. 30/08 - Chronique
Nocturne - Hypnose Générale
mar. 11/08 - Chronique
Lyra Pramuk - Fountain
jeu. 06/08 - Chronique
Protomartyr - Ultimate Success Today
dim. 19/07 - Chronique
Bing & Ruth - Species
mar. 14/07 - Blog
Emocore : Itinéraire bis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters