Accueil | dMute

Quasimoto

: The Unseen



sortie : 2000
label : Stones Throw
style : Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Welcome to Violence
02/ Bad Character
03/ Microphone Mathematics
04/ Basic Insinct
05/ Goodmorning Sunshine
06/ Discipline 99 Pt.0 (feat. Mr. Herb)
07/ Low Class Conspiracy
08/ Return of the Loop Digga
09/ Real Eyes
10/ Come on Feet

A peine remis du succès rencontré par l’album de Lootpack, le prolifique Madlib revient à la charge en produisant le premier opus de Quasimoto, MC atypique en provenance d’une galaxie lointaine pour une escale artistique dans le monde hostile du genre humain. Une identité factice derrière laquelle se cache le Beat Conductor lui-même, alliant ainsi le micro au sampler pour accoucher de vingt-quatre titres de très haute facture.

La principale singularité du personnage créé par Madlib se situe dans sa voix nasale et déformée à l’hélium, obtenue en accélérant des syllabes précédemment enregistrées au ralenti. Si le résultat obtenu pourra rebuter certains puristes sur les premiers titres, difficile de nier que le charme opère très vite, notamment à l’aide des lyrics décousus de Quasimoto. Ces derniers oscillent en effet entre l’egotrip galactique pratiqué sur Astro Black, la critique sociale de Bad Character et des digressions en tout genre, comme sur le dérangé Come on Feet et le fumeux Green Power. Un exercice dans lequel Madlib est épaulé par des partenaires de premier choix, comme le confirme l’excellent couplet de Wildchild sur Discipline 99 Pt.1.

Au niveau instrumental, Madlib reste fidèle à lui-même en revisitant son impressionnante collection de classiques de jazz et de hip-hop old school pour créer des boucles de toute beauté. Entre un clin d’œil à David Axelrod et une dédicace à John Coltrane, Quasimoto se pose ainsi sur un beat de Gangstarr et laisse tourner un bon vieux titre du Wu-Tang en guise d’interlude. Les cuivres sont évidemment au rendez-vous, notamment sur le feutré Jazz Cats Pt.1, qui s’apprécie comme un hommage à un répertoire que Madlib privilégie également sur la production plus ambient de Astro Travellin et de Blitz. Enfin, le Beat Conductor retravaille parfois ses samples dans une perspective lo-fi des plus agréables, comme sur le superbe Good Morning Sunshine et au travers des chœurs de MHBs, qui contrastent avec le beat rapide et les scratches des petites bombes hip-hop que sont Low Class Conspiracy, Microphone Mathematics et Boom Music.

Véritable ovni dans le paysage hip-hop contemporain, The Unseen impressionne donc par sa diversité et la précision du travail de sampling effectué par Madlib, qui confirme ici sa réputation de producteur majeur de ces dernières années. Un disque inusable et de très bon goût pour recevoir vos amis, par ailleurs…


Chroniqué par David Lamon
le 18/05/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
The Further Adventures of Lord Quas
(2005)
Stones Throw
Hip-hop psyché



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters