Accueil | dMute

Fingathing

: Fingathing and the Big Red Nebula Band



sortie : 2004
label : Grand Central
style : Abstract-electro

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Walk In Space
02/ Reanimo
03/ Lava
04/ Open A Door
05/ Themes From The Big Red
06/ Bolus
07/ Rock The Whole Planet
08/ Big Bang
09/ Cluster Buster
11/ Lady Nebula
12/ Music To Watch Aliens By
13/ Synergy
14/ Return To Ert

Les deux précédents albums de Fingahting nous avaient permis de découvrir quelques perles sonores (Ogre, Scrap…) et un nouveau concept d’abstract hip-hop à base de contrebasse puissante, de scratchs cinglants et de samples à gogo.

Après avoir maquillé leur mort à la fin du second album Superhero Music, le duo aurait été éjecté à travers l’espace, dans de grands cercueils en métal. Au début de ce troisième album, ils annoncent qu’ils ont erré à travers les galaxies avant d’échouer dans un nouveau monde: The Red Nebula (Walk in Space). Les cercueils furent trouvés par des robots géants qui les réanimèrent (Reanimo). Après avoir ouvert une porte sur ce nouveau monde, ils rencontrèrent un groupe d’extraterrestres : le Big Red Nebula Band, avec qui ils poursuivront leurs aventures avant de retourner sur Terre.

En voilà une bien belle aventure épique, mais qu’en est-il de la musique ?
Le duo opère toujours à peu près de la même manière en superposant les scratchs et les samples sur la contrebasse et les percussions. Mais cette fois-ci le côté brut du hip-hop est délaissé, pour offrir une production plus mélodique, plus lissée mais tout aussi rythmée. Leur rencontre avec le Big Red Nebula ne serait que fictive ? C’est à se demander, tant on a l’impression qu’un véritable orchestre les accompagne sur certains morceaux, comme Big Bang où des nappes de violons s’égarent à travers la galaxie ou encore Music to watch the Alien qui donne l’impression qu‘un piano , un violon, des guitares, une flûte, un saxo et je ne sais quels autres instruments sont utilisés.
Les beats electronica font également leur apparition sur des morceaux comme Bolus, Lava, Reanimo et Synergie pour un côté bien plus mécanique. Les chantiers de sidérurgie de la nébuleuse ne sont pas loin.
Le morceau Cluster Buster nous donne l’impression que des armées d’extraterrestres se préparent à attaquer. Le rythme est très soutenu presque militaire et vous retourne les tripes. Pourtant le duo le décrit comme une course de « Pods » : « Daytona style demolition derby in Space ». Comme quoi, la musique de Fingathing permet de se mettre à la place de ces « super heros » et de poursuivre notre propre aventure!

Pour conclure, cet album est un véritable bijou. Même s’il offre moins de surprises que leurs deux précédents albums, il reste bien plus maîtrisé, bien plus peaufiné, bien plus riche dans son ensemble. La musique sert parfaitement l’histoire qu’a voulue retranscrire Fingathing. Les influences sont beaucoup plus nombreuses, electronica, rock, jazz, et le tout est toujours aussi puissant et ne lasse à aucun moment! Un album que je ne peux m’empêcher de conseiller plus que vivement !

Chroniqué par Antoine
le 15/05/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
SuperHero Music
(2002)
Grand Central
Hip-Hop/Abstract Hip-Hop/Trip-Hop
The Main Event
(2000)
Grand Central
Hip-hop délirant



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters