Accueil | dMute

Manuvers

: Afluenza



sortie : 2004
label : Botanica del Jibaro
style : Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
Side A:
01/Death of a salesman
02/Coke and a smile
03/Shopping spree
04/Decisions (Feat. Seven Star) (rmx)
05/Epic journey (Feat. Soarse and Serum) (rmx)

Side B:
01/Snap whisper
02/Junk yard
03/Decisions (xmr)
04/Outro
05/Decisions (Bonus Pha

Issu du très revendicatif label « Botanica del Jibaro » US (Miami) (visitez leur site et la galerie photo, vous comprendrez), Manuvers dévoile sur ce maxi toute l’étendue de ses talents de producteur en quête de sons bien faits, de beats classes et de mélodie efficaces. Il complète ainsi la « série » Afluenza commencée en Janvier 2003 avec l’album (CD) du même nom, remixant notamment certains titres (Epic journey avec Soarse Spoken et Serum ou encore Decisions, feat. Seven Star, simple interlude sur le cd et ici « complétée ») et ponctuant le tout d’inédits.

Un hip hop fluide et racé étayé par quelques featurings, des ambiances à mi chemin entre old school brassant funk/jazz et l’électronique d’un Sixtoo débarrassé de ses sombres visions, d’un Prefuse entièrement dévoué à la mélodie (Jel ou Boom Bip sont également cités en comparaison), le jeune chilien d’origine, Dj résident à Miami, parvient à accrocher l’auditeur par sa composition sobre et son impact immédiat.
Downtempo ambitieux dôté d’une âme, basses rondes et envoûtantes, rythme nonchalant incitant à un doux farniente, Manuvers est aussi ce type caustique qui n’hésite pas à agrémenter ses covers de considérations politiques acerbes (« Fuck you and your third world country, just keep your kids working in those sweatshops so our’s can enjoy, ok ? ») et d’images chocs (une mère américaine et ses deux enfants riant et jouant / une mère et son enfant subissant la famine en Afrique). Preuve que qualité et engagement ne sont pas aussi incompatibles qu’on veut parfois le laisser croire …

Le label, qui héberge également Cyne, assène une nouvelle fois un grand coup dans l’univers du hip hop : discours intelligent et productions impeccables, ce 12’’ résonnera longtemps dans les boîtes crâniennes de ses auditeurs …

Chroniqué par Oropher
le 14/04/2004

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
mar. 11/09 - Chronique
Animal Collective - Tangerine Reef
mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters