Accueil | dMute

Fred Ones

: Phobia of Doors



sortie : 2004
label : Ascetic
style : Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/Phobia Intro (feat. Akbar)
02/Rush Cowboy (feat. Sinnagi)
03/The Same Still (feat. M.Sayyid of Anti-Pop Consortium & Creature)
04/Test (feat. Breez Evaflowin of Strongold)
05/The Puppet MC (feat. L.I.F.E Long of Strongfold)
06/As Seen By (feat. B

Phobia of Doors … “En gros l’album parle de vaincre ces peurs qui nous empêchent de faire des choses différentes, d’être soi même et d’ouvrir les portes que l’on a dans la tête » : c’est ainsi que Fred Ones, DJ et producteur, présente son premier opus (sorti sur le label français Ascetic) où il applique avec finesse ce précepte et passe ainsi de l’autre côté du miroir ...

Membre des Sonic Sum (déjà auteurs de l’indispensable Sanity Annex en 2000, d’un EP Plasterman en 2002 ainsi que de Films, sorti uniquement au Japon encore à l’heure actuelle) et après plusieurs années de tournée avec Mike Ladd, Fred Ones accouche enfin ici, après plusieurs années de gestation, de son premier album solo. « Solo » même si celui-ci rassemble une impressionnante palette de Mc’s, et pas n’importe lesquels : Slug d’Atmosphere sur Sex and More, M. Sayyid d’Anti Pop Consortium sur The Same Still, Vast Aire pour Cannibal Ox sur Some Seeds

Relativement éloignée des ambiances jazzy éthérées qui parcourent les productions estampillées Sonic Sum, Phobia of Doors se veut certes plus « rentre dedans » (à l’image de Phobia Intro feat. Akbar qui ouvre l’album ou de l’excellent As Seen by avec Blowout) mais capte surtout par sa forte hétérogénéité, servie tant par la multiplicité des Mc’s que par l’originalité et la singularité de chaque production. Sur une basse omniprésente mais toujours travaillée, mixée avec justesse et à propos, Fred Ones alterne les ambiances au gré de ses collages sonores et des instruments conviés (guitare, pianos, violons, sitar …), de l’électronique avec Rob Sonic (compère de Sonic Sum) sur One last Stab à Someseeds et ses relents dubby (soit Vast Aire discourant sur le chanvre …), de Virus et sa boucle 70’s au contact du flow tour à tour offensif puis suave de Abyss au surprenant Rush Cowboy (feat. Sinnagi) et son break rondement mené …

Le travail de remixage (effectué là aussi par Fred Ones) confère à l’ensemble une impression d’unité malgré la diversité des styles abordés sur chaque morceau, offrant ainsi un regard plus précis sur les univers qui peuplent l’imaginaire de Fred Ones et sur ce qui se passe derrière ses portes.
Il serait impoli de rester sur le pas d’une porte ouverte …

Chroniqué par Oropher
le 31/03/2004

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters