Accueil | dMute

La Caution

: Asphalte Hurlante (Ultime Edition)



sortie : 2002
label : Kerozen
style : Hip-hop / électro

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Main Courante
02/ 20000 Lieues Sous La Merde
03/ J'Plante Le Décor (feat. 16s64 et Saphir)
04/ Métropolis
05/ Souvent
06/ Aquaplaning Remix
07/ Culminant
08/ Toujours Electriques
09/ Asphalte Hurlante
10/ Changer D'Air (feat. Taïro)
11/ Alma

Depuis 1999 et la sortie du EP Asphalte hurlante , La Caution s’est affirmé à juste titre comme le groupe qui a su redonner une seconde vie à un courant en pleine crise de conscience. En effet, alors que TTC et le Klub des Loosers ont marqué les esprits en contournant les clichés relatifs au rap français, Hi-Tekk et Nikkfurie sont parvenus à livrer un travail de qualité en intégrant avec originalité de nombreux lieux communs au genre pré-cité. Cette affirmation repose essentiellement sur un concept : la rue, qui domine les thèmes de ce Asphalte Hurlante (ultime édition) , mais qui est évoquée sous un angle surprenant, frais et bienvenu.

Car au-delà de cette thématique récurrente se profile l’écriture métaphorique et abstraite des deux MC’s, qui intègrent dans leurs allégories urbaines un nombre incommensurable de références littéraires et de clin d’œils aux comics comme aux films de science-fiction. « J’ai trouvé la formule comme Einstein », on ne peut le nier et ne faire qu’apprécier le résultat. Les phases se chevauchent et les allitérations défilent avec une technique impressionnante, Hi-Tekk et Nikkfurie restant deux des meilleurs rappeurs de France grâce à un flow atypique, sentencieux, continu et diaboliquement précis. Morceaux choisis en guise d’illustration de cette apologie lyricale : « Le flic : un dos d’âne anodin , doté du don d’abattre au teint , dompté d’un tonneau de vin d’antan , pendant qu’ un badeau meurt d’O.D ; la France d’ auteur d’ Alphonse Daudet , de Danton à Baudin : mentir de Sedan à Meudon , du bandit au mendiant ,du lundi au lundi…», puis « Canibalement vôtre , Hi-Tekk allume le calumet de la paix , grille l’allumette , esquive les amulettes vaudous ;c’est de la mise à l’amende, sans le pénible usage de la péridurale … », le ton constamment sec achève de refroidir l’ambiance…

Mais au-delà de ces prouesses individuelles s’affirme une véritable unicité, comme le scande fièrement Nikkfurie, « On est complémentaires, pire qu’un tremblement de terre, j’ai un sampler en tête, j’te force à rendre l’antenne ». Excès d’egotrip ? Il suffit d’une écoute pour s’en dissuader, tant les pièces instrumentales de Nikk sont d’authentiques concentrés d’éclectisme, de déconstruction et de constante qualité. Gemmes parmi les perles, la guitare électrique et les scratches appuyés du gargantuesque Casquettes grises, la combinaison basses lourdes – violons de 20'000 lieues sous la merde et le minimalisme novateur de Toujours électriques achèvent de porter le disque au panthéon du genre. A la manière d’un Amon Tobin, Nikkfurie compose des tableaux débordant de subtilité, stimulant par la richesse de leurs sons la moindre parcelle de la mémoire visuelle de l’auditeur. Une superbe symphonie métallique qui s’écoute sur grand écran, en quelque sorte.

Sans conteste, cette ultime édition du déjà classique Asphalte hurlante impressionne par son aboutissement et sa complexité, tout en restant extrêmement agréable à l’écoute. On peut ainsi apprécier le travail de la Caution pour ses atmosphères oppressantes, ses assonances formelles ou sa richesse textuelle, selon les humeurs du moment et l’attention qu’on lui porte. Tout en gardant à l’esprit que la combinaison des trois est vivement conseillée.

Chroniqué par David Lamon
le 21/03/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Interview avec La Caution
(Décembre 2005)

Peines de Maures / Arc-en-ciel pour Daltoniens
(2005)
Kerozen
Rap



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters