Accueil | dMute

Andy Votel

: Music to watch girls cry



sortie : 2004
label : Fat City Recordings
style : Mix Rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Piste 1
02/ Piste 2
03/ Piste 3
04/ Piste 4
05/ Piste 5
06/ Piste 6
07/ Piste 7
08/ Piste 8
09/ Piste 9
10/ Piste 10
11/ Piste 11
12/ Piste 12
13/ Piste 13
14/ Piste 14
15/ Piste 15
16/ Piste 16

Bon, commençons d'emblée par un avertissement. Si vous n'aimez que le hip-hop ou l'electro, barrez-vous de là, vous n'avez rien à faire sur cette chronique. Bien sûr, elle parle d'un merveilleux mix, mais ici, point d'abstract hip-hop avec force scratches, point de trip-hop sympathique mais un peu répétitif, point d'electronica faite avec Rave E-Jay. Laissez tomber les compiles chill-out chiantissimes genre Buddha Bar, ceci est un cd de « un-easy listening ».
Vous êtes tombé sur la chronique de Music to watch girls cry de Monsieur Andy Votel (entre autre producteur de Badly Drawn Boy). A l'origine, cet album était juste un mix sur cd-r distribués aux collègues de son label pour se marrer, mais l'album finit par être distribué pour notre bon plaisir.

Dans ce mix, on retrouve répartis sur 16 pistes non titrées 76 morceaux, autant de petites perles que Votel est allé pêcher dans ses bacs de vieux disques. Et nous a ramené des morceaux de bravoure rock'n'rollesque. La musique des années 60 et 70 est largement représentée en fait. Ainsi, un morceau de funk pourra côtoyer en toute quiétude un morceau plus « space-rock », une chanson de soul enchaînera sur une version de « Hey Jude » à l'orgue psychédélique, vous pourrez trouver aussi bien quelques morceaux de rock indien, des extraits de Dutronc, Gainsbourg et Nino Ferrer, un espèce de concerto de klaxon qui rappelle ainsi un titre bien connu de Pink Floyd, ou encore quelques morceaux bien groovy qu'on pourrait croire sortis d'un film des années 70 rempli de courses-poursuites. On retrouve même un titre original utilisé par DJ Shadow sur son album Endtroducing. Bref, un album plein d'excellentes choses et de découvertes très intéressantes pour l'auditeur. En fait, la seule chose que l'on pourrait reprocher à Andy Votel, c'est de ne pas avoir donné la playlist. On aimerait parfois bien savoir ce qu'on écoute. Néanmoins, c'est vraiment une pecadille par rapport à la qualité et l'intelligence de ce mix. Si vous aimez les raretés musicales et que vous avez des goûts très éclectiques, foncez.

Chroniqué par Traulever
le 14/03/2004

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
mar. 11/09 - Chronique
Animal Collective - Tangerine Reef
mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters