Accueil | dMute

The Rapture

: Echoes



sortie : 2003
label : DFA
style : Pop / rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Olio
02/ Heaven
03/ Open up your heart
04/ I need your love
05/ The coming of spring
06/ House of jealous lovers
07/ Echoes
08/ Echoes
09/ Killing
10/ Sister savior
11/ Love is all
12/ Infatuation

Les noms de Gang of Four et Liquid liquid n'évoquent rien pour vous ? Vous n'avez jamais écouté The Cure? Alors oublions ces références auxquelles on rapporte lourdement l'identité musicale de The Rapture, et étudions Echoes dans son autonomie d'oeuvre (comme dirait Roland Barthes).

Echoes sors sur DFA, le label du punk reconverti James Murphy (alias LCD Soundsystem) et de l'ex Unkle/Mo'Wax Tim Goldworthy, pour beaucoup dans le renouveau rock grâce à une certaine esthétique dance-rock, brute et énergique. Cet esprit est parfaitement présent sur le présent disque, dès "Olio" qui ouvre l'album : kick quasi-techno, piano décalé, et une basse synthétique obsédante, sans fioritures, constituent la base sur laquelle Luke Jenner se désespère dans des incantations très noires. Ce hit en puissance, d'une composition inédite, se démarque cependant du reste de l'album, qui développe plus souvent une thématique punk-funk-no wave modernisée, donc excitante.

La batterie se pointe aussi bien sur des hymnes de rock funky trash et furieux, voire disco (les riffs tétus de "House of jealous lovers") que les drums électroniques sur l'entétante new-wave groovy (ce combo est décidement un paradoxe qui percute !) nourrie du saxo de Gabriel Andruzzi. "Scisser Saviour" aprroche un format tubesque avec un synthé efficace, tandis que la ballade "Love Is All" nous réjouit avec un songwriting d'une autre époque. Le crépusculaire "Infatuation" clôt ce premier véritable essai tout en contradictions explosées, varié mais cohérent, divertissant, parfois fiévreux, parfois lumineux, souvent agité. Sur "Echoes", la recette singulière de The Rapture étonne, détonne et fonctionne. La sensation est donc justifiée, même si ce n'est malheureusement pas demain que la petite soeur fan de Placebo décrochera les posters de Brian Molko pour fantasmer à l'écoute de Luke. On gardera donc cette oeuvre comme une réussite évidente pas vraiment révélée, car c'est regrettable pour les quatres compères, mais signer chez Universal ne fait pas tout...

Chroniqué par Guillaume
le 06/03/2004

Tags : The Rapture | Echoes | DFA | Pop | rock

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters