Accueil | dMute

Dj Mehdi

: The Story Of Espion



sortie : 2002
label : Espionnage
style : Hip Hop / electro / soul

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Be blessed, be back
02/ North Star
03/ About Me feat.Rim-K & Lil'Dap
04/ I Spy (+ La Piste étoilée feat. Akhenaton)
05/ Anything Is Possible feat. Vinia Mojica
06/ Fooling You feat. K-OS
07/ Aneis
08/ Partir feat. Diams
09/ Breakaway
10/ Alon

Mehdi Faveris-Essadis est une figure de la scène hip-hop française. Jugez plutôt : il produit pour Disiz la Peste, KDD, le 113, Kery James, Assassin, MC Solaar et avait même formé un groupe admiré, Ideal J. A priori que des références françaises, mais des choses rapologiquement orthodoxes, et l'orthodoxie est bien souvent synonyme d'ennui dans ce milieu qui a tendance à s'enfermer dans ses clichés.

Sauf qu'il faut prendre garde aux à priori, car quand Mehdi est responsable d'un disque d'or en produisant Les princes de la ville, c'est avec l'audacieux sample de "Tonton du Bled".
Plus loin dans cette discographie de producteur, c'est Kraftwerk qu'on trouve réutilisé.
Puis on lit les références au White Album des Beatles et à Dark Side Of the Moon de Pink Floyd dans les notes de pochette de ce Story Of Espion, et on se prend définitivement à espérer un cas rare...

Et un caractère hors-norme se vérifie effectivement sur cet album. Dj Mehdi apporte un son original, une couleur qui n'appartient qu'à lui. Sur son disque, en chef d'orchestre, il met en scène les musiciens avec maîtrise, cherchant un équilibre entre instrumentaux electro-funk, bijoux de soul chaleureuse ("Anything Is Possible") et rap hautement musical ("About Me").
Les morceaux de la première catégorie (dont on retiendra surtout "Breakaway" avec son moog distordu, chaviré) sont ultra-dynamiques, avec une science de la syncope et du break, ou comment allier funkyness, groove et virtuosité mélodique, en ménageant à merveille les breaks pour laisser s'exprimer les instruments.

Le véritable conte d'Espion se développe essentiellement sur ces morceaux, parfois lyriques et exotiques ("She's so mad"), souvent hautement narratifs ("Along The Way"), puis ici et là dans l'album, porté par un parfum de rumeurs urbaines et ensoleillées, qui exhale charme et poésie. Témoin le court morceau caché "La Piste Etoilée" avec les lyrics bien sentis d'Akhenaton, un constat désabusé dans un écrin adéquat, pour un résultat qui réconcilie brillament rap et émotion.

Même s'il peut présenter quelques maladresses (on regrette l'absence de la version intégrale du trésor de sensualité enregistré avec China, réduit à quelques secondes de boucle dans un malheureux mix de bonus tracks à la fin, procédé indigne d'un bon disque), la maturité et la cohérence de l'ensemble sont remarquables, forts d'un humanisme, d'une âme et d'une ouverture d'esprit qui constituent le fil rouge de l’œuvre, en filigrane.

Travail d'un producteur talentueux capable de soul qui pleure comme d'hip-funk qui claque, espérons que l'histoire d'Espion saura trouver son public : cette pièce inclassable le mérite. Pas si étonnant de la part d'un homme qui s'acoquine avec La Funk Mob et cite Matthew Herbert dans ses interviews...


Chroniqué par Guillaume
le 29/02/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Lucky Boy
(2006)
Ed Banger
Electro hip-hop



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mar. 11/12 - Blog
Les oubliés de 2018
sam. 17/11 - Blog
Skence - Gravity
dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters