Accueil | dMute

Ah cama-sotz

: 10 years bat vibez



sortie : 2004
label : Hands Productions
style : Electro-indus

achat/téléchargement

Tracklist :
CD I :

01/ Iblis
02/ Leviathan
03/ Lix tetrax
04/ Ahriman
05/ Ishtar
06/ Tlaltecuhtli
07/ Vucub caquix
08/ Yenaldooshi
09/ Lucifer

CD II :

01/ Narbukh (MIMETIC)
02/ Zostrah (ISZOLOSCOPE)
03/ Black hole (SONAR)
04/ Hecate's psy (EMPUSAE

Pour fêter les 10 ans de bons et loyaux services d'Ah Cama-Sotz, Herman Klapholz n'a rien trouvé de mieux que de nous la faire grandiose avec un double-cd, véritable millésime du genre, qu'il convient de savourer au plus vite. Pas de compilation nostalgique et ennuyeuse cette fois-ci, mais 9 nouveaux titres en cd1 et 11 remixes des classiques de la Chauve-souris, orchestrés par la crème de l'indus européen, en cd2. A Cama-Sotz est reconnu pour ses interprétations ambient du côté obscur de la parapsychologie, et ce n'est pas pour rien qu'il a soigneusement choisi 9 noms de démons célèbres, tout droit sortis des légendes et mythologies anciennes, pour nommer ses nouveaux morceaux originaux. Un simple constat au passage : les démons ont du goût.
Plusieurs réminiscences musicales se percutent dans l'entrain général sur "10 Years bat vibez", donnant naissance à de fabuleux hybrides, entre noise, electro-indus et dark ambient. Et au sujet des moments calmes, on peut dire que ça flirte joyeusement avec les nordistes de Cold Meat Industry. Lix tetrax par exemple, donne une bonne vision de ce que vaut le penchant atmosphérique de l'ancien dj. Chant féminin, proche du chant grégorien, souffle angoissant comme celui du vent s'engouffrant entre les murs de ruelles oubliées, ou Ishtar et Lucifer, drapés d'un voile d'encre opaque et impénétrable, mués par les ondulations abominables de basses caverneuses et striés des échos fantômatiques d'un semblant de voix humaine, perdue dans ce dédale oppressant d'où rien ne semble vouloir les sauver. Quand le dark ambient est bon, il faut le souligner.
Côté possession, il faut se tourner vers l'acid-noise de Leviathan, rugueux et borné, ou la folie tribale de l'excellentissime Ahriman, qui ferait presque renoncer à l'exorcisme.
Un coup d'oeil au cd de remixes laisse rêveur. Mimetic, Pal, Hypnoskull, Iszloscope, Sonar... j'en passe et des meilleurs. Ce n'est plus un anniversaire, mais un festin, une orgie ! Passage en revue de la carrière d'Ah Cama-Sotz en bonne et due forme, dans laquelle alternent naturellement les morceaux rythmés et ceux plus introvertis et dépourvus de groove. Parmi tant de douceur, on ne citera que le caviar du caviar, entre autres le Narbukh de Mimetic au groove d'une intensité phénoménale, l'electro technoïde du Estigmas revu et corrigé par Roger Rotor, la pluie de cendre ardente de El ultimo sacrificio du [Law-Rah] Collective et l'aliènant Lughnassadh de Hypnoskull.
Evidemment, 10 years bat vibez recèle encore bien des trésors d'inventivité, et il semble peu probable que la lassitude gagne l'auditeur avec rapidité.
Les démons sont en liberté et personne ne tient vraiment à ce qu'ils s'assagissent.

Chroniqué par Yragael
le 23/02/2004

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



ven. 25/09 - Blog
Tapeworms - Funtastic
mar. 15/09 - Chronique
The Microphones - Microphones in 2020
sam. 05/09 - Chronique
Stand High Patrol - Our Own Way
dim. 30/08 - Chronique
Nocturne - Hypnose Générale
mar. 11/08 - Chronique
Lyra Pramuk - Fountain
jeu. 06/08 - Chronique
Protomartyr - Ultimate Success Today
dim. 19/07 - Chronique
Bing & Ruth - Species
mar. 14/07 - Blog
Emocore : Itinéraire bis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters