Accueil | dMute

Irfan

: Irfan



sortie : 2003
label : Prikosnovenie
style : Ethnic / Mystique

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Monsalvato
02/ Salome
03/ Elena
04/ Return to Eden
05/ Otkrovenie
06/ Gospodi pomilui
07/ Peregrinatio
08/ Outremer
09/ Santa Maria

Rarement disque n'aura laissé une telle impression. Même si la plupart n'y verront qu'un Dead Can Dance de plus, il faudra bien finir par admettre que le genre musical défendu ici ne leur appartient pas exclusivement. Et rien n'est plus dur que de rendre structurée et acceptable par tous une musique inspirée par la religion, les tendances traditionnelles et ses racines personnelles. C'est pourtant le pari que relève Irfan, avec une facilité totalement inattendue. On reste bouche-bée devant les orchestrations dramatiques, la richesse instrumentale et la puissance de deux voix hors du commun. Admirablement composés, les 9 titres de cette première production du quatuor bulgare laissent entrevoir un sens de la création très développé et magistral, évitant avec facilité le piège de la linéarité et du convenu. Chaque morceau dispose d'une atmosphère unique, entre ferveur spirituelle, transe mystique et solennité authentique et sincère. Certaines chansons sont de véritables oeuvres d'art, comme Salome, mêlant percussions tribales et violoncelle sombrissime. Return to Eden, construit comme une pièce en deux actes, l'un spectral, avec son intro à deux voix, pour le moins fantômatiques, l'autre vivant, grâce à une rythmique soutenue et hypnotique. La superbe envolée mélancolique de Otkrovenie (déjà découverte sur Fairy World Vol.1) ou les magnifiques lamentations de Gospodi pomilui, tirées d'anciens écrits du 13° siècle. Impossible de clore cette chronique sans parler de Peregrinatio et son chant tourmenté comme l'océan en plein orage et Outremer, laissant libre champ à un ambient sacré, porté avec grâce par le son du kaval (flûte en bois bulgare). Enfin, Santa maria achève notre voyage immobile avec une excellente ballade celtique et révérencieuse, dont les paroles sont extraites des "Cantigas de SantaMaria" espagnoles.
Prikosnovenie viendrait-il de dénicher la perle rare avec Irfan ? Le doute ne tient pas bien longtemps après les 51 minutes du CD. Une fois encore, le passé rejoint le présent pour une réalisation prodigieuse et de grande qualité musicale. Indispensable.

Chroniqué par Yragael
le 17/02/2004

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 23/02 - Chronique
Nursery - Eugenia
ven. 21/02 - Chronique
King Krule - Man Alive!
sam. 15/02 - Blog
American Football - S/T (1999)
sam. 01/02 - Blog
Moons - Thinking Out Loud
ven. 31/01 - Blog
#24 : Quentin Sirjacq
mer. 29/01 - Chronique
A Girl Called Eddy - Been Around
jeu. 23/01 - Chronique
OOIOO - Nijimusi
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters