Accueil | dMute

Sebastien Tellier

: Politics



sortie : 2004
label : Record Makers
style : Rock / Pop / Electro

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Bye-bye
02/ League chicanos
03/ Wonderafrica
04/ Broadway
05/ La ritournelle
06/ Benny
07/ Slow lynch
08/ Mauer
09/ La tuerie
10/ Ketchup vs genocide
11/ Zombi

Buzz des critiques autour de Politics second opus de Sebastien Tellier, personnage pacifico/dénonciateur. Pourtant chez dMute les avis sont mitigés.

Encore un personnage déjanté au look kitch-futuriste, ce n’est pas le premier mais, c’est sans doute l’un des rares qui prête à une telle confusion des sentiments. Faut-il le prendre à la dérision ou pour un mégalo de plus? Il ne fait pas semblant, il pousse à bout son rôle de hippie déjanté trippé aux acides, n’hésite pas à faire tomber la chemise en concert. Toujours mis à l’avant, en Costard ou en Indien, il fait sourire autant qu’il agace. 

L’album débute avec un titre teinté comédie musicale, les années 60 et Hair ne sont pas loin… Le doute s’installe déjà : encore un revival ? La première partie de l’album est très pop, limite variété française, on a cette sensation étrange de revivre les années 60 70 80 en accéléré. Sympathique flash-back ou copiage irritant? Mélanges d’ambiances et de styles, de langues aussi : Sebastien gourou apporte à tous un message de paix.

Viens alors le morceau ‘top of the pops’ La Ritournelle : un beau morceau à la mélodie bien joliment orchestrée qui se répète et s’enrichie, Sebastien Tellier use de sa voix aérienne de Beach Boy et c’est beau. Le morceau Slow Lynch prolonge un instant cette ambiance acidulée, comme une conclusion à celui-ci. Revival terminé, il s’attaque au futur avec des morceaux plus électro. La tuerie est une des agréables surprises de l’album, titre électro brut, plutôt minimaliste qui rompt avec l’aspect symphonique et travaillé, des titres précédents. Toujours dans sa visites des années passées, Ketchup vs Génocide fait quant à lui penser à un grotesque générique TV (type San Ku Kaï) alors que le sujet lui ne manque pas de sérieux… Encore une fois minable ou génial ?

Hommage aux années passées ? Pink Floyd, Supertramp, Queen, Robert Wyatt, Led Zeppelin… ont du bercer ou plutôt  noyer son enfance. Il modernise certes ce qui a déjà été fait en y ajoutant de l’électro, mais est-ce suffisant?

Politics n’est pas un album désagréable, le son est de qualité et le moindre détail semble avoir été soigné, de là à le ranger aux côtés des colloques engagés et des albums marquants…  Sebastien Tellier est un bobo mégalo qui se verrait bien faire un remake électro de Phantom of The Paradise Dédicace aux « cool kids » de la hype.  Reprendre à merveille ce qui a été fait, remettre au goût du jour des musiques passées c’est bien, mais dans le registre song-writer barbu, on avait déjà Herman Düne. Il semble nécessaire de marquer un bémol à cet enthousiasme, cet album plaira à certains et en agacera bien d’autres.



Chroniqué par Peke
le 15/02/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Sexuality
(2008)
Record Makers
Electro-pop / Truffe périgourdine



1 commentaire

par The dapper don (le 19/05/2008)
On ne peut laisser passer un tel article...Quelle sévérité, non ? Un peu d'indulgence !
L'album de ST est fantastique, même si je suis d'accord pour dire qu'on hésite encore entre le hold-up et l'émotion brute.
Il y a un côté "performance" dans cet album qui est un peu gênant : à la limité, ST s'y révèle plus "brillant" que "bouleversant".
L'avenir jugera...
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters