Accueil | dMute

Hrsta

: L'Eclat du ciel était insoutenable



sortie : 2001
label : Alien8
style : Post-rock / Folk

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ L'eclat Du Ciel Etait Insoutenable
02/ Lime Kiln
03/ Don't Let The Angels Fall
04/ City Of Gold
05/ I Can Transform Myself Into Anything I Want
06/ Jakominiplatz
07/ 21-87
08/ Silver Planes
09/ Blessed Are We Who Seem To Be Losers
10/ Lucy

Voici un énième projet d'un des gens de Godspeed You Black Emperor!, Mike Moya, et comme d'habitude, un disque extraordinaire. Loin des envolées orchestrales et longues à venir de GYBE!, ce disque est beaucoup plus intime, notamment par son orchestration réduite (guitare sèche et basse à la base, accompagnées parfois d'un orgue ou d'une guitare électrique), mais aussi par ses chants délicats. L'ambiance qui en découle est sombre, triste, limite déprimante, mais d'une beauté insoupçonnable et d'une douceur maternelle. J'en veux pour exemple la jolie ballade minimaliste Silver Planes faisant sans conteste penser aux productions de Low. Lucy's Sad est quant à elle une complainte qui vous prend aux tripes tant l'intensité des émotions retranscrites est forte. Un chant digne d'un grand Buckley sur un thème à la guitare oppressant et hypnotique soutenu par un violon chargé de noirceur. Et ces balades post-rock/folk sont entrecoupées d'instrumentales à vous couper le souffle, d'un glauque effrayant tel le très court mais très frissonnant I Can Transform Myself into Anyone I Want ou du cinématique City of Gold qui aurait très bien pu accompagner un western. On notera également L'Eclat du ciel était insoutenable et ses échos de guitare, très ambiant et très menaçant, comme une fin de monde annoncée, introduisant Lime Klin une marche funèbre sur un chant sombre et fragile. Hrsta nous rend tristes et effrayés, Hrsta veut nous secouer l'âme, Hrsta se guérit de ses maux ainsi, on aime ça et on en redemande encore et encore !

Chroniqué par BobtomPerchu
le 28/07/2003

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Ghosts will come and kiss your eyes
(2007)
Constellation
Folk / Post-Rock
Stem Stem in Electro
(2005)
Constellation
Post-rock / folk



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
jeu. 11/05 - Blog
Senbeï - NIN
lun. 08/05 - Chronique
Oxbow - Thin Black Duke
dim. 07/05 - Blog
Duster - Stratosphere (1998)
jeu. 04/05 - Blog
Näo - Duel
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters