Accueil | dMute

Broken Social Scene

: You Forgot It in People



sortie : 2003
label : Arts & Crafts
style : Rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Capture the Flag
02/ KC Accidental
03/ Stars and Sons
04/ Almost Crimes
05/ Looks Just Like the Sun
06/ Pacific Theme
07/ Anthems for a Seventeen Year-Old Girl
08/ Cause=Time
09/ Late Nineties Bedroom for the Missionaries
10/ Shampoo

Ah le Canada ! Pays à la nature généreuse, déployant des territoires immenses et indomptés devant lesquels l'homme ne peut que s'incliner.
Hélas, haut lieu de la variété, les légions de l'empereur Universal s'y sont implantées, commandées par les consuls Fabian, Garou, Bouley, et Rock Voisin. Mais un petit groupe de quinze musiciens farouches résiste. Leur nom : Broken Social Scene ! Leur secret : une potion magique de pop/post-rock.
Magique, car avec leur deuxième album You Forgot It in People, Broken Social Scene réussit l'incroyable pari de mélanger de nombreuses déclinaisons du rock et de la pop.
Le premier morceau, Capture the Flag rappelle les Premiers Symptômes du groupe Air : ambiant et léger, il nous prépare avec sérénité à plonger dans le morceau KC Accidental qui, si vous voulez une petite anecdote, est le nom du premier groupe de Kevin Drew, leader de Broken Social Scene. L'énergie de la batterie et des guitares, pour un son rock puissant, laisse place en milieu du morceau à un répit de post-rock sur la voix de Kevin Drew.
Stars and Sons enchaîne sur une boucle de basse et de guitares à la Death in Vegas, les guitares saturent et la balade pop/rock continue. Puis Almost Crimes déploie sa formidable énergie, entre Placebo, The Strokes ou même Sonic Youth. Une pose, une ballade sur une guitare folk, une voix, toujours celle de Kevin Drew, un choeur féminin lui faisant écho, vous écoutez Looks Just Like the Sun. Puis Pacific Theme au titre évocateur vous entraîne pour un voyage lointain, sur la guitare, le saxo et la batterie légère.
Le morceau le plus accrocheur de l'album reste sans aucun doute Anthems for a Seventeen Year-old Girl, aux nappes de violons planantes et au banjo chaloupant guidant les voix électriques d'Emily Haines et de Leslie Feist.
Dois-je vraiment continuer à décrire les morceaux un par un ? L'exercice en vient vraiment difficile, tant les morceaux sont divers et proches à la fois, ce qui est pour moi une grande qualité. Du post-rock, du pop/rock, du rock/folk, du rockamadour...somme toute, du rock.
Ces druides canadiens ne sont pas encore très connus, mais leur venue à un évènement comme la Route du Rock va, j'en suis sûr, leur permettre de se faire connaître et faire parler d'eux.
Qu'attendez-vous pour vous jeter dans le chaudron ?

Chroniqué par Antoine
le 27/07/2003

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Broken Social Scene
(2005)
Arts & Crafts
Pop / Rock



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters