Accueil | dMute

Cinémix

: Cinémix



sortie : 2003
label : Universal Jazz
style : B.O.F / musiques électroniques

Tracklist :
01/ Sporto Kantes - Pierrot le Fou
02/ Readymade FC - Sans Mobile Apparent
03/ TroubleMakers - L'Homme Orchestre
04/ Rubin Steiner - L'Homme Orchestre
05/ Gonzales & Taylor Savvy - Dernier Domicile Connu, La Mer est Grande, L’Homme Orchestre
06/ Luke

Attention danger, cette petite bombe risque de vous éclater au cerveau si vous l'écoutez trop attentivement !
Comment ça j'agresse ? Non, c'est tout simplement de l'enthousiasme accompagné d'une bonne baffe musicale... Mais de quoi parle-je donc ? De cette compilation/remix de bandes originales de films des années 60/70, réinterprétées par de grandes personnalités des musiques dites "nouvelles".
Ainsi on surprend Sporto Kantes, Gonzales, Sofa Surfers ou Alif Tree entre autres jouer le jeu du remix à leurs sauces de vieilles B.O.F. telles que Fantômas, L'Homme Orchestre ou Dernier Domicile Connu. Il est d'ailleurs très curieux de voir à quel point les réinterprétations sont toutes différentes les unes des autres et de remarquer les touches extrêmement personnelles des artistes.
En ce qui concerne la musique elle-même, on a sur cette compilation, du gros, du très gros même, voire de l'énorme ! De l'éclectisme tout en douceur passant d'un titre à l'autre sans jamais choquer. L'ambiance cinématographique servant de fil conducteur permettant à l'ambiant-jazz de Sporto Kantes de se marier parfaitement avec le trip-pop de Readymade FC qui s'écoule tout naturellement sur l'abstract touche à tout des Troublemakers, maîtres en "remix cinématographique". Plus tard, on tombe tout aussi naturellement sur un mix psyché délire à tendance hip-hop de l'ami Gonzales, découlant sur une électro puissante de maître Luke Vibert, le tout agrémenté de samples des films tous plus délires les uns que les autres.
Suivent entre autres DJ Patife et sa drum'n'bass, Zzouf et son électro barrée, Sofa Surfers et leur big beat à réveiller les morts, l'électro/house de Swayzak, l'excellent hip-hop de Twitch, le jazz de Nicolas Repac, l'electronica click'n'cuts de Benjamin Diamond vs Octet et la très surprenante performance acoustique d'Alif Tree à base de violons et d'un merveilleux violoncelle (j'espère ne pas me tromper).
Tous ces courants musicaux se côtoient sans forcer sur cette oeuvre époustouflante dont rien n'est à jeter (si ce n'est peut-être le remix de Rubin Steiner un peu trop décalé à mon goût).
S'il y avait trois noms à retenir, ce serait sans hésiter Alif Tree (le thème musical et les instru sont réellement à couper le souffle) ; la performance electronica de Benjamin Diamond vs Octet est également très surprenante (j'avais de gros apprioris sur Benjamin Diamond, le classant plutôt dans de la "French Touch" à la mode...). Et pour finir je dirais... Sporto Kantes, Troublemakers, Gonzales, Sporto Kantes, Zzouf... dur, très dur de n'en garder que trois !

Chroniqué par BobtomPerchu
le 09/07/2003

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters