Accueil | dMute

Massive Attack

: Blue Lines



sortie : 1991
label : Delabel
style : Trip-Hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Sale from harm
02/ One love
03/ Blue lines
04/ Be thankful for what you've got
05/ Five man army
06/ Unfinished sympathy
07/ Daydreaming
08/ Lately
09/ Hymn of the big wheel

La sortie de Blue lines en 1991 reste l'album révélations de Massive Attack avec leur style si particulier.
De nombreuses voix sont invitées sur cet album comme Shara Nelson ou Horace Andy, célèbre chanteur de Reggae Roots. Blue Lines rencontre un immense succès et à partir de là, tout le monde sait que Massive Attack sera le futur grand groupe de trip-hop.

La musique est tellement prenante… Des drums biens puissantes, parsemée de scratch, des flows parfaits qui se font échos, des rythmiques dub, hip hop, afro jazzy…

Safe from Harm ouvre l’album sur une musique urbaine, une tension se fait sentir… rythmique lourde tout au long du morceau… Mais Safe from harm se décompose en plusieurs cycles, le chant soul de Sarah Nelson fait écho aux flow hip hop de 3D déstructuré par des scratchs, puis laisse place à des phases de guitares électriques prenantes.

Sur One love, c’est Horace Andy qui s’y colle, sur une rythmique de guitares lointaines et de drums toujours aussi lourdes.

Sur Blue lines, Tricky répond par un flow assez calme presque murmuré, aux autres membres de Massive Attack, sur une musique sombres et rythmée

Be thankful for what you`ve got est plus ensoleillé grâce à la soul de Tony Bryan, des percussions lointaines et des scratchs réguliers.

Forces, envoûtement, rage, désespoir, sont autant d’émotions qui nous envahissent sur le célébrissime Unfinished Sympathy, où les violons accompagnent la voix de Shera Nelson, et où les beats assez rapides nous entraînent loin, très loin , sans connaître notre destination.

Enfin, sur Hymn of the big wheel, les beats principaux sont toujours aussi lourds, mais des beats electro plus rapprochés apparaissent. Avec une basse qui virevolte de droite à gauche. Une symphonie sur laquelle Horace Andy, avec la collaboration de Neneh Cherry clôture l’album en beauté.

Blue lines est certainement l’un des meilleurs albums des années 90 qui à ouvert la voie à de nombreux groupes !

Chroniqué par Antoine
le 00/00/0000

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Mash-up
#12 : Massive XX - Ritual Intro
Blog
L'Oldie de la semaine
Massive Attack - Safe From Harm (1991)
Splitting the Atom EP
(2009)
Virgin
Trip-hop
Danny the Dog (BOF)
(2004)
Melankolic
Electro-rock
No protection
(1995)
Circa Records
Dub/Remix
100th Window
(2003)
Melankolic
Trip-Hop
Protection
(1994)
Circa Records
Trip-Hop
Mezzanine
(1998)
Circa Records
Trip-Hop



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
jeu. 11/05 - Blog
Senbeï - NIN
lun. 08/05 - Chronique
Oxbow - Thin Black Duke
dim. 07/05 - Blog
Duster - Stratosphere (1998)
jeu. 04/05 - Blog
Näo - Duel
lun. 01/05 - Chronique
Bing & Ruth - No Home of the Mind
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters