Accueil | dMute

Archive

: Londinium



sortie : 1996
label : Island
style : Trip-Hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Old Artist
02/ All Time
03/ So Few Words
04/ Headspace
05/ Darkroom
06/ Londinium
07/ Man-Made
08/ Nothing Else
09/ Skyscraper
10/ Parvaneh (Butterfly)
11/ Beautiful World
12/ Organ song
13/ Last Five

Londinium est un album anthologique. Ce constat ne tient pas du simple fait qu’il s’est vendu à des centaines de milliers d’exemplaires- à retardement-, ni parce qu’il est estampillé trip-hop. Anthologique car simplement déroutant et inoubliable à la première écoute. Sans vraiment le vouloir, Archive a relevé un sacré défi avec cet album, déjà en 1996 lors de séances d’enregistrement tendues dirons-nous, et encore plus aujourd’hui, lorsque l’on se penche sur la BO de Michel Vaillant. Il est assez incroyable de savoir que cet album reste mal assumé par l’ensemble des artistes, et pourtant…

Dans Londinium, tout est question d’équilibre et de justesse, un entre-deux mondes post-apocalyptique où cohabite gracieusement rythmes hip-hop et violons, boucles assourdissantes et flûte, synthétiseur analogique et piano. Dès la première minute de l’album, le son d’un violon ondulant comme une vague de lumière perfore le monde désenchantée dépeint par des samples, caverneux et urbains. Darkroom représente bien cette ambivalence sophistiquée. Le flow de Rosko John, atténué par le chant à la limite du word spoken de Roya Arab déconcerte. Le beat lourd et progressif des basses enveloppé de boucles sombres et saturées, que l’on retrouve durant tout l’album, court parfois seul les pistes, appuyant ainsi la dureté des images qu’Archive nous laisserait entrevoir. Le plus beau passage de Londinium est certainement placé à troisième minutes de son titre éponyme. Un 1-2-3-4 de notes digitales, une rythmique trip-hop s’essoufflant à 90 bpm, une boucle acide travaillé tout en élasticité, des accords de synthé vintage, on est déconnecté de notre réalité, submergé d’une vague de chaleur froide, étourdi par tant de puissance, on sent que les instruments enlacent malicieusement notre perception, on perd pied tout simplement. Ce sentiment de claustrophobie à la limite du malaise mental se retrouve également dans Man-Made. L'alchimie est imparable : des loops douçâtres et hypnotiques, un violon plaintif et lancinant, et cette rythmique qui tape du pied, insistante et inaltérable. Les voix restent également l’instrument de base qui confirme les chemins empruntés dans chaque morceau. On y trouvera une Roya Arab désenchantée dans Nothing else, oracle dans All time, meurtrie dans So few word, un Rosko John vindicatif dans Skycraper, méthodique dans Beautiful world. Ce titre laisse d’ailleurs entrevoir des paysages auditifs particulièrement étranges, quelques de notes de synthé travaillées en reverb et il n’en fallait pas plus pour nous rester perplexe par tant de splendeur musicale.

Tout comme leurs autres collègues de Bristol, Archive aura connu la gloire lors de ses premières productions et à l’aube de l’an 2000, aura essuyé la déception de son public exigeant. A croire que le trip-hop a fait un passage éclair foudroyant et mémorable dans le monde des musiques actuelles, pour offrir des pépites de météorites musicales jamais égalées. Londinium est un album incontournable, emprunt d’une beauté intemporelle qui en laissera plus d’un songeur à la 60ème minute de méditations.


Chroniqué par Lilo
le 28/11/2005

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Controlling crowds
(2009)
Warner
Trip-hop / Rock progressif
You All Look the Same to Me
(2002)
WEA
Trip-Rock
Take My Head
(1999)
Independiente
Trip-Pop



2 commentaires

par Illuminati (le 16/11/2011)
Tout est dit !

Bonne écoute...

par BBob (le 09/06/2008)
mais certaines phrases sont vraiment incompréhensibles :/



Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters