Accueil | dMute

King Tubby

: King Tubby Meets Rockers Uptown



sortie : 1997 (reediton 1994)
label : Island
style : Dub

Tracklist :
01/ Keep on Dubbing
02/ Stop Them Jah
03/ Young Generation Dub
04/ Each One Dub
05/ 555 Dub Street
06/ Braces Tower Dub
07/ King Tubby Meets Rockers Uptown
08/ Corner Crew Dub
09/ Say So

Sur des rythmes lourds, Augustus Pablo émet une mélodie plaintive et légère, jouant de son inséparable melodica. King Tubby, au sommet de son art, enveloppe le jeu de déformations sonores parallèles, multipliant les échos, les distorsions et les frappes en rupture. La reprise de Satta Dub des Abyssinians, à la fois méconnaissable et suscitant de multiples réminiscences, est typique de cette virtuosité jouant la déclinaison à l’infini d’un riddim mythique. L’album, il est vrai, est orchestré avec la crème des studios jamaïcains : outre Robby Shakespeare et Familyman à la basse, Earl "Chinna" Smith tient la guitare et Carlton Barret, le frère de Familyman, la batterie tandis que Richard "Dirty Harry" Hall, Bobby Ellis et Vincent Gordon soufflent dans leurs cuivres respectifs (saxophone, trompette et trombone). Mélancolique et puissant, le son remplit jusqu’au moindre espace d’une pièce et fait trembler le sol.

Chroniqué par
le 00/00/0000

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Dub Gone Crazy
(1995)
Blood & Fire
Dub



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 21/02 - Blog
Hubwar - Deep Earth
mar. 19/02 - Blog
Simon Scott
mer. 13/02 - Concours
Rogue Monsters
mer. 13/02 - Chronique
Senbeï X Al'Tarba - Rogue Monsters
sam. 09/02 - Chronique
Jessica Pratt - Quiet Signs
mar. 05/02 - Blog
Cyesm - Music for your Stories
mar. 29/01 - Chronique
Ob.dub - Slofat Machine EP
jeu. 24/01 - Chronique
Emilie Zoé - The Very Start
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters